AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Turbulences à Montréal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
caspera
Invité



MessageSujet: Turbulences à Montréal   Jeu 24 Aoû 2006 - 12:57

Bonjour a tous et a toutes!! Mon amie et moi-meme avons créé une fanfiction!! pour ceux qui ne save pas c'est quoi, c'est une histoire écrire par des personne comme vous et moi mais c'est une histoire sur 1 seul sujet!! Sur celle-ci, nous parlons principalement de notre groupe de musique qu'on affectionne particulierement "The Rasmus". Alors pour débuter, voici l'intro ainsi que les 5 premiers chapitres! Y a a date 33 chapitres d'ecrit alors armez-vous de patience. Toute cette histoire est sortie de notre tete!!

j'espere que vous aimerez Wink
___________________________________________________

INTRO

Un matin de plus se leva, à Paris en ce début d’automne, mais cette fois-ci, il y avait deux jeunes canadiennes hôtesses de l’air qui occupaient une chambre au chic hôtel Cambon.

BIP BIP BIP BIP!!!

- Pas déjà le cadran, je veux encore dormir!! – grommela Luane.
Les lundis matin ne devraient pas exister, juste pour éviter de se lever pour aller travailler.

Sur ces sages paroles, Eliza se réveilla mais que d’un œil!

- Je pense qu’on n’a pas bien le choix de se lever, lundi ou pas, le vol pour Montréal est dans 3 heures et il faut arriver 1 heure en avance alors on est mieux de se dépêcher!!!

Sur ce, elles se leva en toute hâte, finissant leur toilette et en remplissant leur valise, sans oublier d’enfiler leur uniforme!!

- Tu te rend compte on retourne dans notre ville et puis on est en congé pendant 2 jours, le rêve quoi, dit Luane dans la joie.
- Oui, oui…. Arrête de parler, faut y aller maintenant, dit Eliza d’un ton pressé.

Elles prient leurs valises et claqua la porte en vitesse pour ne pas manquer leur taxi qu’Eliza avait appelé.

Nul doute que ces 2 jeunes femmes, allaient se souvenir de cette journée…

-----------------------------------------------------------
CHAPITRE 1

Cette même journée mais un peu plus tard, quatre jeunes finlandais à l’allure enjouée se préparent à monter dans un avion qui les conduira à leur prochaine destination de spectacle, Montréal. Ils sont présentement à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle à Paris, cherchant désespérément la porte qui les mènera dans leur jet privé. Aucun ne se doutait de se qui allait se passer durant leur voyage. Nous allons vous les présenter!

Premièrement, avec une allure qui laisse quelques fois à désirer vu les tenues vestimentaires extravagantes qu’il porte, voici notre cher Mr. Eero Heinonen qui porte encore fièrement son pull jaune serin. Tout juste derrière, difficile de dire c’est qui vu que les cheveux cache tout, nous supposons que c’est notre cher Mr. Pauli Rantasalmi. Un peu plus loin, un jeune homme respirant la joie de vivre et a l’allure un peu taquin fit son apparition. Les cheveux en brousse et le sourire adorable… voici Mr. Aki Hakala. Et finalement le dernier et non le moindre, le sourire affiché fièrement, les yeux rivés sur toute jeune et belle demoiselle passant devant lui, c’est nulle autre que notre cher Mr. Lauri Ylönen.

À un moment donné, ils entendirent quelqu’un les appeler au micro.

- Mr. Heinonen, Rantasalmi, Hakala et Ylönen sont priés de se présenter à la porte # 13 pour l’embarcation en direction de Montréal. Il ne vous reste que 5 minutes pour vous rendre à cette porte sinon l’avion partira sans vous.
- Vite les gars, dit Lauri. On va être en retard et on va manquer l’avion si on se grouille pas le derrière.

Les 4 gars pris leurs jambes à leur cou et filèrent à toute vitesse en direction de la porte # 13. Par chance ils arrivèrent a temps pour leur vol.

- Oufffff, on la échappé belle!! Deux minutes de plus et nous rations l’avion.
- Tu as tout a fait raison Aki, une chance que tu as su trouver la porte a temps sinon nous n’aurions pas eu la chance d’aller dire un petit bonjour à nos chers fans québécois.

L’avion décolla enfin et nos 4 gars regardèrent Paris s’éloigner de plus en plus rapidement à travers les hublots.

Un moment donné, une des hôtesses de l’air à bord de l’avion est venue s’adresser aux gars.

- Bonjour je me nomme Eliza. Ma coéquipière Luane et moi-même allons être vos hôtesses pour la durée de ce vol. Si vous désirez quoique ce soit, n’hésitez pas à nous avertir en appuyant sur le bouton à votre droite.
- C’est bien gentil a vous gente dame de répondre tout poliment Pauli. Nous vous ferons signe si on a besoin de quelque chose. Merci.

L’hôtesse repartit vers l’arrière de l’appareil pour aller faire ses recommandations à sa collègue.
___________________________________________________
CHAPITRE 2

Eliza revient dans la cabine avec un calme impressionnant…

- Non mais t’a vu qui vole avec nous, on emmène avec nous les gars de The Rasmus, ça ne se peut pas ça …. Faut que je me calme faut que je me calme… Mais JE NE SUIS PAS CAPABLE!!!!

- Crie pas, ils vont t’entendrent. Un : C’est pas professionnel et Deux : faut pas que l’on ait l’air de groupies!! , dit Luane d’un air franchement sérieux.

- T’as raison mais je me demande si….

DING DING DING!!!

- Quand faut y aller faut y aller, aller viens Eliza!

On pouvait entendre des rires venant du compartiment où étaient les gars.

- Que vous êtes immatures, elles font leur travail, et vous vous les dérangez pour rien!! , dit Eero d’un ton paternel aux deux twins (Lauri et Aki) toujours prêts à faire des bêtises.
- On ne les dérange pas je te dis, on veut juste discuter…
- Bien sur, Lauri on te connaît tu sais, toi et tes discussions!! , dit Pauli tout en riant.

On entendit des pas arriver dans le compartiment.

- Qui a sonné? , dit Luane.
- Eeehhhhh ehhhhh….
- Mais répond Lintu, la dame attend, dit Eero en pouffant de rire.

Ce qui s’était passé ni Luane ni Lauri ne pouvait le décrire mais, il s’était passer quelque chose quand leurs regards s’étaient croisés.

- Rien, on voulait juste essayer la sonnerie, voir si elle marchait… dit Lauri tout gêné.
- Qui ça on? , dit Eliza
- Ehh lui et moi, dit Aki avec son sourire enjôleur.
- D’accord, mais la prochaine fois sonnez pour quelque chose!! , dit Luane tout en riant. Eliza….. ELIZA tu viens?
- Oui oui!

Eliza était resté accrochée au sourire du jeune drummer.


Personne ne compris ce qui s’était passé en ce début de vol mais, cela allait changer la vie de tous les passagers.
------------------------------------------------------

CHAPITRE 3

Tout en préparant le prochain repas, les 2 hôtesses se regardaient avec des petits sourires en coins se demandant ce qu’elles pourraient bien faire pour réussir à passer le plus de temps possible avec les gars sans pour autant leur paraître encombrantes.

Luane eut soudainement une brillante idée…

- Eh, Eliza, je vais doucement aller faire ma tournée générale voir si tout va bien et par le fait même, je vais en profiter pour leur demander leur autographe comme ça, ça va passer mieux que si je les harcèle tu ne trouves pas?
- Oui en effet, ça risque d’être moins groupies de même! Allez ouste, grouilles toi…

Luane se dirigea tranquillement dans l’allée principale et entendit quelqu’un l’interpeller. Elle aperçu Lauri s’avançant vers elle en voulant lui demander quelque chose.

- Excusez-moi mais j’aimerais savoir où sont les toilettes car ça presse SVP?
- Bien sûr, c’est juste au bout du couloir!
- Merci. Pendant que j’y pense, a mon retour, vous pourriez, ta camarade et toi, venir vous joindre a nous pour jaser durant le vol… j’aimerais beaucoup apprendre a vous connaître!
- Mais avec joie. J’en parlerai à Eliza et si elle est d’accord, on ira vous rejoindre tantôt.

Sur ces paroles, Luane retourna à l’arrière et annonça la bonne nouvelle à Eliza.

Une fois Lauri revenu à son siège, les 2 hôtesses sont allées les voir et elles ont commencé à jaser. Ils étaient tellement calmes et excités à la fois qu’elles ne savait plus ou donner de la tête!! Aki n’arrêtait pas de flirter avec Eliza et bah Lauri, lui de son côté, dévisageait constamment la douce et belle Luane. Pauli les taquinait et Eero lui, il écoutait tout se qui se disait pour ensuite méditer sur tout ça.


Le vol tirait à sa fin au moment où le pilote avisa tout l’équipage de s’asseoir confortablement au fond de leur siège et d’attacher leur ceinture car ils allaient bientôt atterrir.
______________________________________________
CHAPITRE 4

Eliza et Luane se regardèrent d’un air triste car elles savaient que les gars allaient débarquer, et qu’elles ne les reverraient probablement jamais.

- Je n’ai pas hâte que l’avion s’arrête….

- Je sais Eliza, moi non plus tu sais! On ne les reverra probablement jamais. Faut arrêter de penser comme ça sinon je vais être trop triste.

Pendant ce temps dans le compartiment.

- Ah pour une fois que je rencontre quelqu’un de bien, il faut que je parte. Je n’aie pas envie moi! Je veux garder contact mais comment faire sans paraître trop intéressé mais juste assez???
- Lauri arrête de te compliquer les choses, et demande lui son numéro de cellulaire ou…. Invite la au show de demain!
- JE T’AIME PAULI!!! , en lui filant un MEGA câlin.
- Lâche moi je respire plus…

Le moment était venu, l’avion avait coupé ses moteurs, et c’était le temps de partir.

Aki pris son courage à deux mains et s’avança vers Eliza.

- Excuse moi, est-ce que je pourrais te demander une dernière chose avant de partir?
- Bien sur, avec plaisir, répondit-elle avec le sourire.
- Est-ce que je pourrais…. Comme… avoir…. Ehhhh…..
- Oui?
- Ehhhh … ton numéro de cellulaire! Voila c’est dit!
- Pardon? Mais mais bien sur.

Pendant qu’Eliza et Aki échangèrent leur numéro, Pauli et Eero sortirent de l’Avion en saluant les 2 hôtesses. Il ne restait que Lauri et Luane.

- J’espère que tu as apprécié le vol?
- Et comment, j’en prendrais plein de vols comme ça, surtout si tu es une des hôtesses.
- Ehhh, je pense à ça, vous n`êtes pas venus souvent a Montréal. Moi et Eliza on pourrait vous faire visiter le coin aujourd’hui, si vous n’avez rien à faire.
- Mais avec plaisir, vous avez juste a venir nous rejoindre cet après-midi a notre hôtel, on va avertir le personnel que vous aller venir.
- Mais comment on va se joindre alors???
- Bah Eliza a juste à me donner un coup de fil sur mon cellulaire, dit Aki tout fier d’avoir enfin le numéro d’Eliza.
- Bah oui, grogna Lauri. Bon faut y aller, Eliza, n’oublie pas d’appeler Aki vers 15hrs.
- Sans faute!

Les deux hôtesses regardèrent partir les deux hommes qui avaient changé leur matinée. Mais ce qu’elles ignoraient c’est qu’ils changeraient beaucoup plus que ça dans leur vie.

- Vivement cet après-midi, soupira les deux jeunes femmes.
------------------------------------------------------------------

CHAPITRE 5

Les deux hôtesses partirent de leur côté et en profitèrent pour aller grignoter un brin. Apres quelques heures de vol, il était temps qu’elles mangent quelque chose sinon elles allaient tomber.

Non loin de la, se trouvait un petit resto du nom de Mars & Vénus situé sur la rue Ste-Catherine tout près de Berri. Elles s’y arrêtèrent.

Tout en prenant un bon repas, elles se remémorèrent les bons moments passés dans l’avion et sont à la fois hâtives à l’idée de les rejoindre à 15h pour la visite guidée de la ville.

15h arriva enfin, emplissant de joie nos deux charmantes demoiselles.

- Allez, MAIS ALLEZ VOYONS!!! Qu’est-ce que tu attends pour téléphoner à Aki bon sang?
- Pas de panique, répondit Eliza… Laisse-moi le temps de retrouver son numéro et je l’appelle.
- Ne viens pas me dire que tu l’as perdu sinon je t’arrache la tête!!!
- Ah, le voila!! Oufff j’ai eu chaud… Je n’aurais pas apprécié le perdre.

Après quelques sonneries, quelqu’un répondit enfin!

- Oui allo?
- Aki? C’est Eliza ça va bien?
- Ouiiii salut, ça va a merveilles et vous autres?
- Oui nous ça va!
- Eh puis… êtes-vous enfin prêt pour votre visite guidée?
- Oui, nous le sommes. Vous pouvez venir nous rejoindre à l’Hôtel St-Paul chambres 240 et 250. Vous n’avez qu’à mentionner à votre arrivée que vous êtes avec nous et le personnel vous indiquera où sont nos chambres.
- Merci Aki à tantôt! Pourrais-tu saluer Lauri de la part de Luane SVP?
- Certainement. À tantôt les filles.

Sur ce, elles se sont rendues au métro Berri, le plus proche, et elles ont pris la direction du vieux port de Montréal car c’est la que se trouvait leur hôtel.

En arrivant devant la porte d’entrée, elles avaient le cœur qui se débattait à en plus finir… Elles se demandaient si elles arriveraient à franchir le seuil de la porte tellement elles étaient énervées. Elles y sont finalement parvenu. En arrivant au comptoir des renseignements, Luane dit fièrement :

- Nous sommes des amies de The Rasmus et nous sommes attendues. Pourriez-vous avoir la gentillesse de nous indiquer où sont leurs chambres SVP?
- Mais bien sur, répondit le préposé. Vous allez jusqu’au bout de ce couloir, vous allez tourner a votre gauche et ensuite vous y êtes!
- Merci beaucoup. Au revoir!

TOC TOC TOC

Soudainement, un bruit réveilla les gars qui s’étaient légèrement assoupis en attendant les filles…
Revenir en haut Aller en bas
Karmi
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 10896
Age : 46
Localisation (Pays,ville,etc) : Montérégie (Québec) CANADA
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Jeu 24 Aoû 2006 - 13:06

Excellent sujet caspera qui saura sûrement nous divertir, dès que je peux m'y concentrer je vais y revenir Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karminette.easyforumpro.com
tibilyse
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Jeu 24 Aoû 2006 - 13:18

Sperrrrrrrrr j'ai hâte de lire la suite .... caspera Wink
Revenir en haut Aller en bas
Shadows
Révolutionnaire 4
Révolutionnaire 4


Féminin
Nombre de messages : 7980
Age : 49
Localisation (Pays,ville,etc) : Montérégie(Québec)
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Jeu 24 Aoû 2006 - 13:33

J'ai pas la piqure de la lecture présentement pas assez concentrée mais j'ai fais un copier-coller pour mettre dans mon Word, je vais le lire a tete reposée, et je te reviens avec ca ! J'aime bien le titre en tout cas, un bon début Wink

_________________

- Suis ton coeur pour que ton visage brille durant le reste de ta vie... - (Plathotep)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karmi
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 10896
Age : 46
Localisation (Pays,ville,etc) : Montérégie (Québec) CANADA
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Jeu 24 Aoû 2006 - 14:12

C'est une excellente idée ca Shadows Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karminette.easyforumpro.com
Sophie_lifeburns
Dinosaure 4
Dinosaure 4


Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 31
Localisation (Pays,ville,etc) : st-guillaume,qc
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Jeu 24 Aoû 2006 - 16:25

pffff!!! tu aurais pu dire que cétait moi ton amie!!!!

jtm pareil!!! Razz

EN bref cé moi l'Autre auteur avec caspera!!! Wink

j'espere que vous aimer!!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horus
Égyptien 2
Égyptien 2


Masculin
Nombre de messages : 2317
Age : 38
Localisation (Pays,ville,etc) : Noisy le grand, ile de france, FRANCE
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Jeu 24 Aoû 2006 - 16:36

excellent Sophie et Caspera

vraiment tres bonne l'idée, j'attend la suite avec impatience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Ven 25 Aoû 2006 - 12:11

CHAPITRE 6

-Mais c’est quoi ça? , se demanda Pauli. Ah ça doit être les deux hôtesses de ce matin.

Il se leva car les autres étaient encore étendus sur leur lit et Eero était en train de lire son magazine.

-HEY, allo les filles! Rentrez, rentrez, les gars sont encore étendus mais je suis sur qu’ils vont être heureux que ça soit vous qui ailliez les réveiller.

Les deux jeunes femmes se mirent à rougir. Elles rentrèrent dans la chambre et eurent une vision de rêve, les deux gars qui dormaient sur le lit! Car il ne faut pas l’oublier, leurs 2 chambres communiquent ensemble.

Eliza, ne pu que soupirer en voyant Aki dormir. Elle le trouvait trop trognon comme ça, si ça n’aurait été juste d’elle, elle lui aurait donné quelques câlins pour le réveiller mais elle su se contrôler quand même! Mais elle ressentait qu’il se passait quelque chose de spécial quand elle était avec lui et elle savait que ce n’était pas que son imagination.

Luane, resta figée environ une minute car elle admirait Lauri dormir. Non mais ça ne se peut pas être cute de même quand on dort, pensa-t-elle. Elle avait eu plusieurs coups de cœur pour un gars dans sa vie mais jamais comme celui-la. C’était plus que ça, mais elle ne pouvait mettre de mot sur ce qu’elle ressentait mais c’était spécial.

- Ahhhh… les filles vous êtes la! Content de vous voir, lâcha Eero en entrant dans la chambre.
- Quoi? Les filles sont la? , dit Aki en se réveillant subitement. Allo Eliza!! Tu es très jolie comme ça.
- Merci Aki! , rougit Eliza.
- WOW, Luane tu es resplendissante, dit Lauri !
- T’es un chou. Vous êtes toujours fins de même??
- Ehhh seulement avec les jolies filles, dit Aki.

Les gars se levèrent du lit et pris leurs sacs.

- Alors Pauli et Eero, vous venez avec nous?
- Merci bien Lauri mais je suis assez fatigué alors m’a rester ici.
- Pareil pour moi, dit Pauli!
- On se revoit pour la répétition générale! Allez ciao!
- Alors vous êtes prêts les gars? , lâchèrent les deux hôtesses.
- Certainement! , cria les twins.

Les quatre partirent donc de l’hôtel, direction la découverte de Montréal.
----------------------------------------------------
CHAPITRE 7

Une fois partis à la découverte de Montréal, Luane décida d’être la guide en chef vu qu’elle connaissait mieux la ville que sa camarade.

Ils commencèrent donc à aller prendre un verre au « 2 Pierrot » vu que ce pub était situé dans le Vieux Port de Montréal tout près de leur Hôtel. Les gars adorèrent l’endroit. Ils se promirent d’y revenir un jour. Ensuite, ils remontèrent quelques rues pour aboutir devant l’Hôtel de Ville. Bâtiment à l’allure vieillot, ancestral. Ils en étaient pâmés devant... Par après, ils allèrent faire une ballade sur le Pont Jacques Cartier – dans l’espace réservée aux piétons -, le plus vieux pont de la ville, pour profiter le la splendide vue qu’ils avaient sur le parc d’attraction qui est « La Ronde ». Les gars sautèrent de joie en voyant cela. Mais ils n’avaient pas le temps d’aller y faire un tour.

- Demain si on a le temps, on ira, dit Luane.

Après ça, les filles les ont amenés sur la rue Ste-Catherine, la rue la plus achalandée de la ville. Ils ont fait un peu les boutiques et Lauri n’a pas pu s’empêcher de vouloir s’acheter ENCORE un bracelet…

- MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS LA??? Demande Aki.
- Bah tu le vois bien, je m’achète un bracelet!
- Mais tu en as déjà 50 bracelets et tu en mets pas la moitié, alors pourquoi dépenser des sous pour un autre quand tu sais même pas si tu vas le porter 5 fois?
- Eh bien parce que je le trouve beau voilà pourquoi je l’achète. C’est pas difficile à comprendre me semble!! (dit avec légèrement de rudesse)
- WOHHH!! Pogne pas les nerfs la… Je demandais juste ça comme ça. Y a pas de quoi s’emporter!!
- ‘Scuse-moi Aki. Je sais pas ce qui ma pris de vouloir en acheter un autre… Sûrement sur un coup de tête comme d’habitude!! Merci de m’avoir réveillé à temps.

Ils poursuivirent leur route sur la rue Ste-Catherine en faisant un petit détour par le Quartier Chinois. Ils apprécièrent tous l’ambiance de cet endroit si magnifique. Surtout Lauri!!

Un moment donné, Luane s’écria :

- Hey les gars, y parait que vous donnez un concert ce soir? Vous le faites où?
- Lauri, tout en la regardant timidement et avec un petit sourire en coin, répondit : « Nous jouons au Medley ce soir à 20h », ça vous dirait de venir nous voir et par le fait même assister au concert?

Luane et Eliza se regardèrent et ne pu s’empêcher de répondre en même temps :

- CERTAINEMENT QU’ON VA ÊTRE LÀ!!! On ne voudrait manquer ça pour rien au monde!!
- Cool!

Lauri et Aki furent très content que les filles aient accepté car ça leur donnera une occasion supplémentaire de les revoir et de tisser des liens encore plus forts avec elles.

- Si ça vous dérange pas trop les filles, nous on va rentrer car il est presque 17h30 et on devrait déjà être prêt pour la répétition générale, dit Aki.

Lauri chuchota quelque chose à l’oreille de Aki, et celui-ci acquiesça en disant d’un air coquin :

- À moins que vous ne vouliez assister à la répétition générale et ensuite assister au concert et après ça venir en « back stage » avec nous? Mais on ne vous force pas le bras par contre.
- (En se regardant) WOUAHOUUUUUUUUUUUU, disent les filles… contentes comme elles ne l’avaient jamais été.
- Bon vu votre réaction, je suppose que vous devriez nous suivre pour se rendre à la salle de spectacle alors!!! lança Lauri.

Ils partirent donc rejoindre Pauli et Eero, main dans la main pour Eliza et Aki et yeux dans les yeux pour Luane et Lauri (trop timides ces deux là), fins prêts pour la grande répétition avant le concert de 20h.
-------------------------------------------------------
CHAPITRE 8

Après quelques minutes de marche, les quatre jeunes gens arrivèrent proche du Medley. Mais une surprise les attendait…

- NON MAIS! Y’a plein de monde qui sont arrivés, va falloir passer par derrière je crois, sinon vous vous en sortirez pas, ria Luane.
- Il y a sûrement une sortie à l’arrière, pour pouvoir entrer!!
- J’espère pour nous Aki, parce que sinon ça va être notre fête, crois moi!

Après avoir trouver moyen de se faufiler derrière le bâtiment sans se faire voir, tout le mode fait son entrer dans le back stage du Medley. Eero et Pauli n’avait pas l’air très contents!

- Hmmm… Vous êtes en retard!! , pour faire changement, lança Pauli avec sarcasme.
- Désolé on a visité plein de trucs géniaux dans cette ville et en plus, nos guides sont canons! , chuchota Lauri à l’oreille de Pauli.

Donc tout le monde se dirigea dans la salle pour faire la répétition et ajuster les instruments. Pendant ce temps, Luane et Eliza allèrent s’assoire sur le plancher vide de la salle. Elles ne se génèrent pas pour admirer les gars.

- Alors qu’est-ce qui se passe entre toi et Lauri? Allez fait toi pas prier, raconte moi tout!! Je suis ta meilleure amie quand même.
- Ce n’est pas ce que tu crois, c’est quelque chose d’autre, quelque chose de spécial. Quelque chose que je ne peux pas expliquer avec des mots, c’est…
- D’accord, d’accord je comprends ma chouette. Moi c’est la même chose avec Aki, c’est juste que nous on est un peu moins gêner de se le montrer, pas comme d’autres…
- HEILLE!!! JE PRENDS MON TEMPS!

Mais Luane ne s’était pas aperçu que les gars ne jouaient plus, et que tout le monde l’avait entendu!!

-Eehhh, désolé tout le monde, continuez continuez, c’est rien!
- Tu es sur que ça va Luane?
- Oui, oui Lauri ça va, t’inquiète pas, et continuez à jouer!

Les gars continuèrent un certain moment quand quelqu’un est venu les chercher pour une entrevue avec un journaliste.

- Les filles, allez en back stage, les techniciens vont se faire un plaisir de manger avec vous pendant qu’on fait l’entrevue.
- Merci Eero, c’est gentil de ta part.

Les gars partirent dont pour l’entrevue mais Aki revient sur ses pas, et déposa un baiser sur la joue droite d’Eliza, en chuchotant un « à tout à l’heure! ». Eliza eut un frisson.

- T’es toute rouge!! , ria Luane.
- Mais ehh arrête. C’est que… bah…. Tu … sais… Oui oui!! Je te taquine la!

Presque rendu à la porte, Lauri se retourna et fit un clin d’œil à Luane.

- Qui, qui est rouge la??? , dit Eliza en se tordant de rire.
- Gna gna gna!!!! Allez on va manger, je meure de faim moi!

Donc pendant la demi-heure suivante, les gars faisaient l’entrevue et les filles mangèrent tout en faisant connaissance avec les techniciens de tournée. Tout a coup, les gars reviennent tout en se lançant dans le lunch.

-Ca me donne faim de faire des entrevues.
-Tout te donne faim, anyway, Pauli.

Sur ces paroles, Aki reçu un méga coup de poing sur l’épaule!

- OUTCH!!! Ca fait mal ça.
- Laisse moi voir ça. Dit Eliza d’un ton maternel. Mais c’est rien voyons… met juste un peu de crème si ça peut te rassurer.
- C’est toi qui frottes? , demanda Aki tout gêné.
- Bah oui! Allez vient.

Pendant qu’Aki se faisait dorloter par Eliza, Eero et Pauli mangèrent en discutant de tout et de rien. Et Lauri mangea avec Luane assis devant lui, Ils n’échangèrent aucun mot, tout se passait dans les yeux.

- Alors les enfants si ça continue vous aller vous boire les yeux! , ria Aki et Eliza.
- Vous pouvez parler vous d’abord? , grogna Lauri.
- Et calme toi! , faut aller se préparer. Tenez vos billets les filles, et on se voit après le show.

Tout le monde partit faire ce qu’ils avaient à faire.
------------------------------------------------------
CHAPITRE 9

20 Heures arriva enfin et les filles étaient déjà aux premières loges pour admirer leur prétendant jouer de la musique. Eero arriva le premier, suivit de Pauli, tout juste derrière Aki et pour finir… faisant languir le monde un tout petit peu, arriva enfin Lauri. Ils avaient l’air tous content d’être la ce soir et de voir autant de monde les acclamer!

Lauri commença par saluer la foule en disant que ça va être la fête ce soir et que tout le monde allait s’amuser, ensuite, il jeta un de ces regards à Luane à en faite pâmer n’importe qui, Aki pour sa part, fit un clin d’œil et un sourire en coin à Eliza, puis Pauli enchaîna avec l’intro de « Funeral song ». Après 30 secondes d’intro, ça commença!! L’ambiance qui y régnait était éblouissante, électrisante… Y avait du monde partout!!! Et tout le monde criait.

Ils ont débuté avec « First Day Of My Life » pour ensuite enchaîner avec : » Trigger, Immortal, No Fear, Shot, Sail Away et pour finir In The Shadows, en back vocal avec les fans. Le mini entracte de 10 minutes arriva au grand désarroi de tous qui étaient impatients que le spectacle recommence…

- ELIZA… Eh puis, comment tu trouves ça jusqu’à maintenant? Cria Luane car la musique était trop forte.
- Super, c’est vraiment génial comme concert!!! J’ai hâte d’entendre la suite voir ce qu’ils vont nous jouer. Qu’est-ce qui te dit qu’ils nous ferons pas une chanson rien que pour nous? Ça serait trop le fun!!
- Ouais c’est vrai que ça serait génial. Si ça ne te dérange pas, je vais aller aux toilettes et je reviens tout de suite. Perds pas nos places la!!!
- POUR QUI TU ME PRENDS?? Dit Eliza
- C’est une blague voyons… Allez je reviens.

Pendant que Luane était aux toilettes, quelqu’un vêtu d’une cape noire, avec un chapeau également noir et au visage masqué s’approcha tranquillement d’Eliza. Il lui fit faire le saut d’ailleurs! Il se pencha vers elle et lui chuchota quelque chose à l’oreille.

- Allo c’est Aki, fait comme si de rien était et écoute moi car je n’ai pas grand temps pour te parler, on entre bientôt en scène.
- Ok de répondre doucement Eliza.
- Ça fait un petit moment que je veux t’en parler mais je n’ai jamais eu le courage de le faire jusqu’à présent… Je crois que je suis tombé follement amoureux de toi! Il rougit.
- Euhhhhhhhhhhhhhh… bah la je sais pas quoi dire…
- J’aimerais aussi te demander c’est quoi ta chanson préféré du groupe?
- « If You Ever » ça c’est certain pourq…

Elle n’eut même pas le temps de finir sa phrase que Aki avait déjà disparu sans laisser de traces. Eliza resta bouche bée jusqu’à l’arrivée de Luane. Celle-ci trouva bizarre l’attitude d’Eliza et lui demanda ce qu’elle avait.

- Tu ne devineras jamais ce qu’on vient de me dire avant que tu arrives?
- Non mais je sens que je ne vais pas tarder à le savoir en tout cas… dit Luane.

À ce moment la, les lumières se sont fermées et le spectacle allait recommencer.

- Je te dirai tout ça tantôt avant d’aller en back stage, gueula Eliza.

On entendit des notes de piano et on vit que c’était Eero qui les jouait. Eliza croisa le regard de Aki qui lui fit comprendre que c’était sa chanson qu’ils s’apprêtait a jouer juste pour elle! Elle lui fit un clin d’œil et se mit à rêvasser en entendant les notes de sa chanson préférée se jouer. Aki s’approcha de Lauri, pris son micro et dit tout haut…

- Cette chanson est pour toi ma douce et belle Eliza!

La foule se mit à applaudir et Lauri entama la chanson. Ensuite, ils firent “In My Life”. On en profita pour leur faire notre petite danse improvisée et les gars éclatèrent de rire sur scène tout en essayant de continuer à jouer. C’était tellement drôle à voir!! Une fois la chanson terminée, le groupe enchaîna avec « Guilty », la chanson préférée de Luane. Lauri s’approcha du bord de la scène, tendit le bras, empoigna la main de Luane et lui fit le baisemain. En même temps il lui dit que la chanson était pour elle seulement. Ensuite il lui envoya un baiser avec la main.

Elle n’y comprenait plus rien… Comment Lauri aurait-il su que c’était sa chanson préférée? Quelques autres chansons ont suivit celle-ci et une fois le rappel fait et l’annonce que le spectacle est fini, on vit les gens commencer à quitter la salle. Bientôt il ne resta plus que Eliza et Luane attendant tranquillement que le groupe sorte! Luane s’empressa de demander à Eliza si c’était elle qui avait laissé savoir à Lauri que « Guilty » était ma chanson préférée.

- Bah ce n’est pas à Lauri que je l’ai dit c’est à Aki. C’est ça que je voulais te dire tantôt avant que le spectacle ne recommence. Aki est venu me voir pour me faire la grande déclaration d’amour, il ma demandé c’était quoi ma chanson préféré et ils me l’ont joué en surprise et il voulait aussi le savoir pour toi. Le pourquoi que Lauri te la chanté! Tu le réalises-tu rien qu’un peu??? AKI M’AIMEEEEE!!!!!
- ARRÊTE DE PARLER DE ÇA, ils arrivent!! S’empressa de dire Luane.

Revenir en haut Aller en bas
tibilyse
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Ven 25 Aoû 2006 - 18:22


Allo caspera ! J’ai terminé les chapitres ajoutés ...

P.S.j’attends la suite avec impatience Wink Bravo xox
Revenir en haut Aller en bas
jc_jtothec
Monarque 2
Monarque 2


Masculin
Nombre de messages : 7220
Age : 31
Localisation (Pays,ville,etc) : belgique
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Ven 25 Aoû 2006 - 19:00

vous rêvez vien les filles hein avec votre groupe préféré lol! vivement la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Sam 26 Aoû 2006 - 12:02

CHAPITRE 10

- Alors les filles vous avez aimé le show? , demanda Pauli.
- Tu parles qu’on a aimé, lança joyeusement Eliza.

Eliza était un peu gênée de ce qu’il s’était passé tout à l’heure. Ne savait pas comment réagir et encore moins quoi dire. Elle décida dont de se diriger vers Aki et agir comme elle le ressent.

- Vous venez on va aller en back stage à la place.

En disant ceci, Aki pris la main à Eliza. Ils savaient tout deux ce qu’il se passait à l’instant mais nul n’osa regarder l’autre.

Ainsi, le party pris forme avec quelques bières et plein de discussions entremêlées. Luane s’était mise dans l’idée d’essayer de comprendre le yoga, et nul autre que part le grand maître Eero! Lauri n’écoutait nullement ce que Pauli était en train de lui dire, il était trop occupé à regarder Luane. Quand cette dernière s’en aperçu, elle lui fit un grand sourire.

- Aki, écoute je voulais te dire, pour ce que tu es venu faire tantôt pendant le spectacle… Tu sais… ce que tu m’as dit la… Que…
- Je t’aime!
- Eh oui, ça! Désolé de ne pas avoir dit quelque chose, tu m’as prise tellement par surprise la, tu peut pas savoir. Eh…
- Tu sais sent toi pas obligé de me répondre tout de suite. Je ne veux pas que tu lances sans le ressentir tu sais.
- Justement, je le ressens c’est juste que les mots ne veulent pas sortir.
- Bah tu as juste à me le montrer à ta manière.

Sur ces paroles, Eliza pris le visage d’Aki entre ses mains et le regarda dans les yeux. Et l’embrassa amoureusement, un baiser qui dura un bon moment. Si merveilleux moment.

Luane était contente de voir, que sa meilleure amie avait trouvé enfin quelqu’un de bien, et qui l’aime en retour. Mais elle était jalouse un peu, car Eliza avait su exprimer ses sentiments et pas elle. Quand elle vu de nouveau, qu’Eliza et Aki s’embrassa, elle ne pu contenir se qu’elle ressentait. Luane n’en pouvait plus, elle devait sortir dehors. Elle coura vers la sortie de secours. Lauri aperçu que Luane était sortie, alors il la suivi.

-Luane, est-ce que ça va bien? Mais qu’est-ce qui se passe?
-Laisse Lauri, c’est rien ça va passer.
-Tu mens mal, tu sais ça? , ria Lauri. AH! Un sourire c’est mieux ça! Allez, dis à tonton Lauri ce qui ne va pas.
- Tu ne me prends pas au sérieux, S-U-P-E-R! , dit-elle en se mettant à pleurer.
-Bah voyons, ne pleure pas, c’est bien la dernière chose que je voulais qu’il arrive. Aller vient que je te file un méga câlin.

Elle n’à aucune idée de combien de temps, elle était restée dans ses bras mais elle sait qu’elle y serait restée à tout jamais. Elle y était si bien, un endroit où personne ne pourrait jamais l’atteindre.

- Alors, dis moi ce qu’il y a. Tu m’inquiètes!
- T’inquiète pas ça va allez.
- Non! Regarde moi et dis moi ce qu’il y a, maintenant….
- Je…
- Hey tout le monde on plie bagage et on sort, lança Eero.

Comment elle pouvait lui dire maintenant?? Ca devait être un signe du destin pour qu’ Eero arrive à ce moment là.

- Aller cocotte, on file, on retourne a l’appartement. On va se changer.

Eliza tira Luane par le bras et embrassa Aki avant de partir. Luane lança un regard à Lauri, qu’elle espérait être assez désespérée pour qu’il comprenne.

- À tantôt les garçons, on va se changer et on vous rejoint!!!

Les filles disparurent dans la noirceur de la ruelle.

- Allez viens Lauri, on va les attendre au bar.
- Oui j’arrive Aki.

Lauri se mit à penser. Mais qu’est-ce qu’elle voulait me dire de si important. Il avait vu dans le dernier regard de Luane que c’était important mais il ne pouvait pas mettre le doigt dessus. Peut-être qu’au bar elle lui dira ce qu’elle voulait tant lui dire. Ce qu’elle avait sur le cœur.
-------------------------------------------------------
CHAPITRE 11

Ils ont su que les filles étaient parties dans un bar branché sur la rue Crescent. Beaucoup de monde, bonne ambiance… rien de tel pour se vider le cœur! Ils s’empressèrent d’aller les rejoindre.

- Allez les gars, dépêchez-vous bordel!!! Je ne veux pas arriver trop tard et rater ma chance avec Luane, dit Lauri d’un ton rude.
- ON ARRIVE… répondirent en chœur les 3 autres!

Enfin rendus, ils essayèrent de trouver leurs camarades. Pauli dit soudainement :

- Elles sont la!! Elles sont la!! Dans le fond là-bas.

Aki couru rejoindre Eliza et lui sauta au cou. Tandis que Lauri lui, il préférait attendre que Luane vienne à lui. Ce qu’elle ne fit pas tout de suite bien entendu!

- WOUAHOUUUUUUUUUU!! La musique est bonne, s’écria Eliza subitement. Mon chou, tu viens danser avec moi? Dis oui, dis oui, dis ouiiiiiiiiii…
- Bah oui voyons, je vais certainement pas te laisser y aller toute seule pour qu’un autre essaie de t’arracher à moi!!! Je suis un gentilhomme moi!! Je défends ce qui est à moi!!

Ils éclatèrent tous de rire, Luane y compris. Voyant cela, Lauri se dit que c’était peut-être le bon moment pour aller l’aborder! Il prit son courage à deux mains et se dirigea vers Luane. Le voyant arriver, elle se mit à rougir et à trembler légèrement tout en se disant : « Que vais-je dire, que vais-je dire… MAIS QUE VAIS-JE DIRE????? Lauri la retourna vers lui et la fixa droit dans les yeux.

- Ça va, dit-il?
- Euh, oui oui ça va!
- Pas certain de ça moi… Tu sais que tu peux me faire confiance alors dis moi donc que ce tu cherches tant à me dire depuis la fin du spectacle?
- Allons s’asseoir si tu le veux bien.

Ils partirent alors à la recherche d’un petit coin tranquille. Ils prirent place et Luane se mit à parler.

- Tu sais Lauri, j’ai déjà eu des fréquentations avant, mais la en ce moment, ce que je ressent en dedans de moi, c’est inexplicable.
- Expliques-toi, je ne te jugerai pas je t’en fais la promesse.
- Je te crois c’est pas ça le problème. C’est que j’ai de la difficulté à exprimer mes sentiments!
- Vas-y comme ça sort alors! Y a rien de plus simple… Vas-y comme ça sort!
- Bah, euh, eh bien, euh... Je... Je ressens des choses pour toi que je n’avais jamais ressenti auparavant chez quelqu’un d’autre. Bon voilà c’est dit!! Je peux enfin respirer!!!
- Tu sais Luane, il fallait pas avoir peur de venir me dire ces choses-là voyons… La pire chose que j’aurais pu te dire c’est…

À ce moment précis, le cœur de Luane arrêta de battre attendant avec impatience que qu’il s’apprêtait à dire…

- La pire chose que j’aurais pu te dire c’est… À quand le prochain baiser? Luane le regarda droit dans les yeux et vit une étincelle apparaître
- Je t’aime Luane, je ne savais pas comment te le dire et je savais encore moins si c’était réciproque! Mais je t’aime.

La belle l’empoigna par le cou et lui donna un baiser dont il ne sera pas prêt d’oublier. Soudainement, Lauri reçu un coup de coude, se revira et vit Pauli qui avait l’air de se demander où il était passé.

- T’était passé où calvaire? Ca fait une demi heure que tout le monde vous cherche.
- Bah on était ici et on discutait EN PAIX!! Répondit brusquement Lauri.
- Allez-vous rester ici encore longtemps ou vous pensez venir nous rejoindre un moment donné?

Lauri regarda Luane et ils prirent la décision d’aller rejoindre le groupe et remettre la discussion à plus tard. En voyant arriver sa copine, Eliza ne pu s’empêcher de dire :

- Mon dieu Luane qu’est-ce qui s’est passé pour que tu sois éclatante de joie comme ça??
- Si on allait prendre l’air, ça vous tentes-tu les gars? Dit Luane.
- Ouais, ouais, ouais, ouais, répondirent-ils!

En sortant du bar, Luane fit comprendre subtilement à Eliza qu’elle lui dirait tout ce qu’elle veut savoir en marchant…
--------------------------------------------------------
CHAPITRE 12

- Excusez moi, je vous enlève Luane pour quelques minutes a tantôt. Toi, viens par ici.
- QU’EST-CE que tu veux encore? , ria Luane. Bon, c’est quoi que tu veux savoir Eliza?
- TOUT! C’est clair! Et surtout plein de détails, tu sais à quel point j’aime ça.

Les deux jeunes femmes partirent marcher pas trop loin du bar, loin des oreilles indiscrètes. Luane savait qu’elle pouvait tout dire à Eliza, mais elle avait quand même quelques réserves.

-Je lui ai dit que je ressentais quelque chose pour lui, quelque chose que je n’ai jamais ressenti pour personne, et tu sais ce qu’il m’a dit?
- Non mais je sens que tu vas me le dire la!
- Qu’il m’aime! Tu te rends compte. Enfin quelqu’un qui a des sentiments réciproques envers moi.
- AH je suis tellement contente pour toi là.
- Et tu sais que j’ai fait?
- Non?
- Je l’ai embrassé comme je n’ai jamais embrassé quelqu’un!!
- Tient, tient pas si réservée que ça ma chère Luane.
- Allez on va allez les rejoindre. Avant qu’ils s’inquiètent.

Pendant que les filles se rapprochaient des gars, Aki et Lauri avait une discussion très sérieuse.

- Bon, Lauri, t’a enfin décidé d’arrêter de cacher tes sentiments et d’enfin les montrer. Il était temps mon vieux. Tu commençais à me faire peur.
- Comment ça peur?
- Bah je te connais tu sais, quand tu ressens des choses et que tu les gardent trop longtemps en dedans, tu deviens dépressif. Et ça, j’ai pas envie que ça t’arrive encore, ok?
- T’inquiète ça va a merveilles maintenant.
- Tais toi les filles reviennent! Alors cette journée les filles comment était-elle?
- TU VEUX RIRE J’ESPÈRE? , s’écria –t-elle au même moment. La plus belle de toute ma vie…. Heille mais arrête de me copier toi….
- D’accord chamailler vous pas les filles, voyons.

Le temps était venu pour tout le monde d’aller dormir.

- Donc, on dit que revient vous rejoindre ici a 14hrs, c’est ça? , dit Eliza.
- Oui c’est ça. Oubliez nous pas la!!!
- Comment je pourrais t’oublier toi!!

Eliza attrapa Aki par le cou et l’embrassa passionnément sur ces paroles. Lauri et Luane soupirèrent d’exaspération. Mais eux aussi décidèrent que c’était la meilleure manière de se dire bonne nuit et à demain.

Les filles partirent donc vers leur appartement, en ayant déjà hâte au lendemain! Après une journée comme celle-ci, elles pouvaient s’attendre à tout pour le lendemain.
------------------------------------------------------
CHAPITRE 13

Les deux hôtesses eurent énormément de misère à fermer l’œil tellement elles étaient excitées et énervées. Luane se leva la 1ère.

- Eliza… ELIZAAA !! réveille toi, il est temps de commencer à se préparer si on veut être prêtes pour 14h ! et il est déjà 11h.
- Laisse-moi dormir encore un peuuuuuu… grommela Eliza.
- Tu n’as pas hâte de revoir ton beau Aki ?

En entendant son nom, Eliza sauta immédiatement du lit sans même prendre le temps de se vêtir et courra aux toilettes prendre sa douche pour être la 1ère prête ! Luane fut contente d’avoir réussit à tirer sa camarade du lit, mais le fût moins quand celle-ci lui vola sa place à la salle de bain.

- Hey ! J’étais là avant toi je te ferai remarquer.

Mais Eliza n’entendit absolument rien car elle était tellement concentrée à se dépêcher pour aller les rejoindre qu’elle faillit sortir de la douche avec encore du shampoing dans les cheveux ! Mais elle s’en rendit compte à temps. Ensuite ce fût au tour de Luane d’aller sous la douche et ÉVIDEMMENT… Eliza avait ENCORE toute pris l’eau chaude.

- Tu aurais quand même pu me laisser un tout petit peu d’eau chaude NON !! Avec quoi je vais me laver maintenant ?
- Euh, euh, euh, euh… désolée ?
- Ouin, admettons que tu es vraiment désolée, par chance que mes cheveux ont été lavés hier sinon tu aurais entendu parler de moi, ça tu peux en être sûre, répliqua Luane.

Une fois prêtes, les filles prirent le temps de manger un morceau avant d’appeler les gars. Luane en profita pour demander une petite faveur à Eliza.

- Ça te dérangerais-tu beaucoup si c’était moi qui téléphone aux gars pour leur demander ce qu’ils veulent faire cet après-midi ? J’aimerais beaucoup entendre la voix de Lauri au téléphone.
- Mais bien sûr voyons, allez, appelle-les !

Eliza lui fila le numéro de cellulaire de Aki et une fois qu’il répondit, elle demanda tout de suite pour parler à Lauri sans même lui dire bonjour. Il lui dit d’attendre un moment, qu’il irait le réveiller et qu’il lui prêterait l’appareil. Le cœur de Luane battait très fort.

- oui allo ? répondit Lauri d’une voix endormie et très grave.
- Salut, c’est Luane comment vas-tu ?
- (la voix de Lauri revint à la normale) Bah je ne peux pas dire que j’ai bien dormi mais je peux te dire que j’ai rêvé à toi par contre !!
- Ah oui ? dit Luane d’un ton joyeux. Et tu as rêvé de quoi ?
- J’ai rêvé que l’on terminait notre conversation d’hier et que ça se passait bien !!

Sur ces paroles, Luane ne pu s’empêcher de lui dire qu’elle avait fait le même rêve mais que de son côté, elle n’avait su trouver les mots juste pour tout lui exprimer ses sentiments. Elle lui demanda si il était toujours intéressé à reprendre la conversation d’hier et il lui répondit oui !

- Qu’est-ce que vous aimeriez faire cet après-midi ? demanda Luane.
- Est-ce qu’il y a un endroit sur le bord de l’eau où on pourrait discuter en paix sans être dérangés ? dit Lauri.
- Oui j’en connais un justement ! Mais Eliza et Aki vont faire quoi pendant qu’on va être dans notre coin ?
- Ils ont juste à nous accompagner mais jaser de leur côté, non ?
- En effet c’est une bonne idée, on se rejoint pour 14h toujours ? répliqua Luane.
- Minute, je demande à Aki… OUI 14h ça nous va !

Luane lui expliqua comment se rendre au petit parc qui donnait sur le bord de l’eau et lui dit de ne pas s’habiller trop chaudement car il annonçait une belle journée, même si c’était en automne. Une heure plus tard, les quatre se retrouvèrent à l’endroit prévu. Eliza et Aki qui se sautèrent mutuellement dans les bras tout en s’embrassant et Lauri pour sa part, s’approcha tranquillement de Luane et lui fila un léger baiser sur la bouche en guise de bonjour. Luane l’accepta volontiers. Après avoir discuter un moment les quatre ensemble, les deux couples partirent chacun de leur côté se donnant rendez-vous ici même à 17h.

- Bye Eliza, bye Aki, à plus tard, dit fièrement Luane.
- Faites pas trop de niaiseries la !! répliqua Lauri d’un ton moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Shadows
Révolutionnaire 4
Révolutionnaire 4


Féminin
Nombre de messages : 7980
Age : 49
Localisation (Pays,ville,etc) : Montérégie(Québec)
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Sam 26 Aoû 2006 - 22:27

les filles, je viens de finir les 13 chapitres, et je dois avouer avoir hate a la suite.... Wink

_________________

- Suis ton coeur pour que ton visage brille durant le reste de ta vie... - (Plathotep)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Dim 27 Aoû 2006 - 12:32

CHAPITRE 14

Eliza et Aki partirent à rire sur les paroles de Lauri et s’éloignèrent de leur côté, vers un petit coin qu’Eliza connaissait bien car Luane lui avait fait découvrir. Ils décidèrent de marcher longuement main dans la main, sans dire un seul mot. Cela était inutile pour le moment, rien ne pouvait être mieux que ce moment là…

Le bruit des vagues, le soleil plombant, la sensation du sable sous leurs pieds, tout était parfait à la chose prêt.

- Eehhh… Qu’est-ce… qu’on… tu sais… après…
- Mais voyons Eliza qu’est-ce qu’il y a ? Je comprend pas ce que tu essaie de me dire la. Ah non, ne pleure pas, ma chouette. Viens la que je te prenne dans mes bras.

Aussitôt, Eliza se mis à pleurer à chaudes larmes. Aki était perplexe, il se demandait bien ce qu’il y avait, tout semblait aller si bien entre eux. Après quelques minutes, Eliza se décida à sécher ses larmes et à essayer de dire à Aki ce qui la bouleversait tant.

- Aki, tu sais que demain vous allez partir d’ici, mais … mais… Qu’est-ce qu’il va arriver de nous deux, hein? Dis-le moi parce que je ne sais quoi penser de ça ou quand j’y pense ça me fait pleurer…
- Ehhh… Eliza, écoute moi là. Je dois t’avouer que j’y ai penser longuement aussi, le pourquoi que j’ai presque pas dormi depuis la dernière fois qu’on s’est vu. Et je dois te dire que je ne sais pas plus quoi en penser.

Sur ces mots, Aki se retourna pour ne pas avoir à montrer sa vulnérabilité à Eliza. Il retenait ses larmes du mieux qu’il pouvait. Il voulait tellement trouver le moyen de tout arranger mais il n’avait aucune idée, et cela lui fendait littéralement le cœur.

-Aki…Aki… AKI RETOURNE TOI!!! …. Mais, mais tu pleures? AH ça, ça m’aide c’est effrayant tu sais.
- JE NE FAIS PAS EXPRÈS!!!! JE T’AIME ET JE TIENT A TOI SI TU LE SAVAIT PAS!!! J’ESSAIE DE TROUVER UNE SOLUTION MAIS RIEN NE ME VIENT EN TETE… BON!
- C’EST ÇA!!! CRIE APRÈS MOI C’EST BEAUCOUP MIEUX MAIS CELA N’ARRANGE RIEN JE TE FERAI REMARQUER.
- POURQUOI TU ne comprend pas?? Je… je… je ne sais pas quoi faire. J’aimerais trouver quelque chose avant de partir…. Je veux….

Il ne pu finir sa phrase; il se mit a pleurer la tête entre ses mains. Au lieu de le consoler, Eliza décida de partir et aller attendre le retour de Luane et Lauri. Elle s’éloigna en sanglots en lâchant un dernier regard vers celui qu’elle aimait tant.

Pendant ce temps, Luane et Lauri avait trouvé un coin génial, loin de tout. Après s’être assis dans le sable, ils se regardèrent longuement et pendant longtemps. Jusqu’à temps qu’un d’eux décida de prendre la parole.

- Alors Luane, j’aimerais bien que mon rêve de cette nuit se réalise, tu sais.
- Ah oui? Moi aussi, j’aimerais ça. Tu sais que ce n’est pas simple pour moi, j’ai toujours eu de la difficulté à exprimer mes sentiments.
- Je sais, tu m’as déjà dit cela. Mais tu sais tu y va avec ton cœur et ça devrait aller tout seul. C’est le meilleur moyen…. Enfin… je crois.

Elle savait qu’elle devait lui dire maintenant car il partait le lendemain matin et elle retournerait au boulot elle aussi. Elle se décida donc de se mettre à l’aise et de tout lui dire. Elle prit donc les mains de Lauri dans les siennes et le regarda droit dans les yeux.

- D’accord, pour toi. … Quand on est ensemble, j’ai l’impression que rien n’y personne ne peut me faire de mal… J’ai le cœur qui fait toujours 3 tours à chaque fois que l’on est juste toi et moi. J’ai l’impression que tu es la seule personne qui me connaît vraiment. J’ai le cœur qui gonfle d’émotion à chaque fois que j’entends ta voix, ton nom ou quand tu es avec moi. En gros, ce que j’essaie de te dire depuis tantôt c’est que c’est la première fois que je suis vraiment amoureuse de quelqu’un… ehhh… en gros… Je t’aime vraiment très fort. Voilà, c’est dit.
- C’est vrai tout ça, dis moi? Parce que si ce l’est, je ne peut qu’être le plus heureux des hommes. Je t’attendais depuis si longtemps.
- C’est bien vrai, je t’ai vidé tous les sentiments qu’il y a dans mon cœur. J’espère que tu me comprends mieux maintenant.
- Tais-toi et laisse moi t’embrasser.

Après plusieurs minutes, très passionnées…

-Ah zut! Mais t’as vu l’heure va falloir aller rejoindre Aki et Eliza. …..Mais on ne se reverra pas avant un bon moment par contre…. Vu que l’on part demain matin très tôt… Tient prend mon téléphone et je prendrais bien le tien.
-Pour le moment, je crois que c’est le mieux que l’on puisse faire.
-Misère, ça va me coûter une fortune en téléphone!!! Mais pour toi ça ne me dérange pas.

Ils partirent donc main dans la main. Quand ils arrivèrent au lieu du rendez-vous, ils eurent une surprise de taille. Eliza était assise dans le sable, les yeux remplis d’eau. Et Aki, lui, était assis plus loin, l’air tout aussi bouleversé.

-Eh… Aki faut que l’on reparte à l’hôtel faire nos valises pour demain matin.
-Je viens, dit-il en s’essuyant les yeux. Luane, prend soin d’Eliza veut-tu?
-Mais… mais…
- S’il te plait? Pour moi.
- D’accord.
- Lauri, je t’attends à la voiture.

Luane et Lauri s’embrassèrent une dernière fois avant longtemps.

-Je t’aime, chuchota Lauri à l’oreille de Luane.
-Je t’aime aussi.
- LUANE! Tu viens, je veux retourner à l’appartement.
-Minute, j’arrive. Amour, tu m’appelles quand tu arrives à Helsinki?
-Promis ma chouette…

Lauri décida de dire au revoir à Eliza.

- Eliza, prend soin de toi. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé entre toi et Aki tout à l’heure mais je veux que tu saches qu’il t’aime très fort, tu sais.
- Ehhh ... ehhh…
- Ah non… sèche tes larmes, je t’en prie. … Un sourire c’est mieux! Bon faut que je file.

Il donna un dernier baiser à Luane et alla rejoindre Aki qui l’attendait depuis longtemps déjà.

- Allez Eliza, on va retourner à l’appartement. On a un vol pour Hawaï demain.
- Oui, sanglota Eliza.
-------------------------------------------------------
CHAPITRE 15

La nuit arriva enfin, mais Eliza eut du mal à fermer l’œil car elle n’arrêtait pas de sangloter. Pour sa part, Luane, dormit comme un bébé.

Le matin du départ était arrivé et les filles se grouillèrent pour ne pas arriver en retard pour le vol en direction de Hawaï. Une fois arrivées à l’aéroport, Eliza eut brièvement le temps de dire à Luane ce qui s’était passé au bord de l’eau mais n’éternisa pas la discussion.

L’entrée des passagers ainsi que le décollage se passa relativement bien. Après 3 heures de vol, Luane sentit son cellulaire vibrer. C’était un numéro qu’elle ne connaissait pas mais répondit quand même. C’était Pauli qui était au bout du fil l’air bouleversé.

- Les filles, les filles les filles les filles…… dit Pauli
- Quoi, mais qu’est-ce qui se passe, tu as donc bien l’air énervé? Demanda Luane.
- Euh, je ne sais pas par où commencer, dit Pauli d’un ton saccadé.
- Bah dit, on verra bien, répondit Luane.
- Ben, euh, Lauri, Aki, bah euh… Bien, ils ont eu un accident de voiture en revenant à la maison.
- QUOI?????????? Dis-moi que ce n’est pas vrai!!! S’empressa de répondre Luane.
- Je n’ai vraiment pas le cœur à rire présentement tu vois... dit Pauli en sanglotant légèrement.
- Bah allez, dépêche toi de tout me raconter puis VITE!!

Pauli lui raconta que le vol s’était bien passé, Aki et Lauri étaient montés dans la limousine tandis que lui et Eero étaient dans le camion qui était chargé de leur équipement. Les 2 véhicules roulaient un derrière l’autre et assez rapidement. À un moment donné, la limousine dû freiner sec vu qu’une voiture était en train de leur couper le chemin à une intersection, mais ils freinèrent trop tard et la voiture leur rentra dedans de plein fouet sur le côté. Évidemment, comme ils sont de grands enfants, ils ne s’étaient pas attachés alors ils furent brassés de tous les côtés, assez violemment. Le bras gauche de Lauri percuta une des portières et sa jambe droite alla se coincer en dessous d’un des sièges. Aki eut le même sort que Lauri sauf que c’était sa jambe gauche et son bras droit.

- Écoute Pauli, il nous reste 3 heures de vol pour arriver à destination. Le temps de faire débarquer tout le monde et d’avertir notre patron de la situation pour qu’il puisse prolonger nos vacances de 1 semaine. De sauter dans un jet privé et de se rendre directement à Helsinki, ça va nous prendre un bon 15 heures de vol de Hawaï à chez vous. Si vous êtes patients, on devrait arriver demain ça vous va? Répondit Luane.
- Oui ne t’inquiètes pas avec ça. As-tu un papier et un crayon? Je vais vous indiquer comment vous rendre à l’hôpital. Demanda Pauli.
- Vas-y je t’écoute.

Sur ces paroles, Pauli lui donna le chemin. Ils raccrochèrent et Luane reprit le cours de ses occupations tout en étant bouleversée. Eliza se demandait ce qui s’était passé pour que Luane soit dans cet état, mais ne voulu pas trop la déranger pour le restant du vol et préféra s’occuper des passagers sachant très bien qu’elle lui raconterait tout en sortant.

Une fois sortis de l’appareil, Luane s’empressa de tout raconter à Eliza qui tomba dans les pommes car elle savait très bien comment Aki et elle s’étaient quittés la veille. Luane réussit à réanimer Eliza après quelques minutes, mais celle-ci fondit en larmes une fois de plus.

- Moi qui l’ai engueulé au bord de l’eau et le voila qui a une jambe et un bras cassé à cause de je ne sais quel imbécile… dit Eliza.
- Tu n’es pas responsable de quoi que ce soit ma chère. Ce n’est pas ta faute si c’est arrivé... C’est arrivé et c’est tout!! Dépêche-toi, il faut aller avertir notre patron pour qu’il prolonge nos vacances de 1 semaine et grimper dans son jet privé. Répliqua Luane.

Les 2 hôtesses sont maintenant en route vers la ville du rock « Helsinki ». 15 heures de vol les attendent.



Dernière édition par le Dim 27 Aoû 2006 - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Dim 27 Aoû 2006 - 12:36

CHAPITRE 16

-Non mais, est-ce que l’on arrive bientôt?? , je n’en peux plus moi. J’espère qu’il ne m’en veut pas… je ne le supporterais pas …
- Non arrête Eliza, tu sais bien que non. Il t’aime trop pour t’en vouloir.

Tout à coup, on entendit le pilote qui demanda aux passagers de s’attacher car l’avion allait se poser. Eliza se sentie anxieuse de revoir Aki, surtout après leur dernière conversation. Luane, elle était plutôt heureuse de savoir qu’elle allait revoir son amour avant le temps, malgré le fait qu’il soit blessé. Elles descendirent de l’avion, récupérèrent leurs valises et se dirigèrent vers l’extérieur pour appeler un taxi. Pendant leur chemin vers l’hôpital, elles restèrent silencieuses jusqu'à ce que….

- Eliza, s’il te plaît change de figure ma cocotte. Tu as envie qu’il te voit comme ça?
- Mais… j’ai peur, bon.
- Mais peur de quoi? Ah non, pas encore, je te l’ai dit il t’aime trop pour t’en vouloir, tu as juste à t’expliquer avec lui et ça va aller comme sur des roulettes.
- Tu es sûr? Je vais te crois ça me fait moins de peine comme ça.

Au bout d’une quinzaine de minutes, elles arrivèrent à l’hôpital. Elles allèrent demander où elles pouvaient trouver leurs amoureux mais elles rencontrèrent Pauli.

-Les filles, vous voilà enfin. On se demandait si vous alliez arriver un jour.
- Bah voyons, Pauli, je t’avais dit qu’on avait beaucoup d’heures de vol à faire pour arriver. Où ils sont?
- Ils sont au 3e étage. Tout les deux dans la même chambre. Eh… Eliza, il faut que tu ailles voir Aki tout de suite, il n’arrête pas de pleurer depuis hier. Tu sais, il t’aime vraiment beaucoup.
- Tu vois, je te l’avais dit ça.
-Bien oui Luane, tu as encore raison.

Ils montèrent donc tous dans l’ascenseur et arrivèrent au 3e étage. Luane couru au fond de la chambre, pour aller faire un câlin à Lauri.

- Si tu savais, j’ai eu tellement peur quand Pauli m’a dit que vous aviez eut un accident. Mais la au moins je sais que tu vas bien.
- Oui, oui ma chérie, malgré que m’a avoir besoin d’un peu d’aide pour me déplacer.
- On a pris nos vacances en avance, justement pour venir prendre soin de vous.
- Tu sais ce qui m’aiderait? Des bisous et des câlins, dit-il avec le sourire taquin.

Eliza était encore sur le rebord de la porte, incapable de la franchir. Elle voyait dans sa tête encore les dernières paroles qu’ils avaient échangées. Une larme coula sur sa joue. Elle le voyait étendu dans son lit d’hôpital, endormi. Elle ne pu cacher un sourire quand elle a vu qu’il était mignon quand il dormait. Elle décida donc de s’approcher de lui, elle tira doucement une chaise sur le côté de son lit. Elle lui prit la main et elle le regarda dormir. Soudain, elle vu des yeux bleus se diriger vers elle.

- Eliza…, dit Aki en essayant de se lever.
- Non, reste couché, ne fais pas d’efforts inutiles.
- Tu es là c’est le principal. Il n’a rien qui ne peut me faire plus plaisir en ce moment.
- Aki, je m’excuse pour avant-hier, je ne voulais pas être bête avec toi. C’est juste que….
- Non, arrête, pas de larmes. Je veux pu que tu pleures maintenant. J’aime mieux quand tu souries.
- Laisse moi au moins t’expliquer. C’est que quand je suis trop nerveuse, je laisse ma colère me submerger et je fais de la peine à ceux que j’aime.
- Ce n’est pas grave, maintenant. Mais ne recommence pas, je ne pourrai pas le supporter. Tu sais moi aussi la chose qui m’aiderait le plus, serait d’avoir des bisous et des câlins.

Les couples discutèrent et se donnèrent des câlins. Tout à coup, ils se firent déranger par le médecin.

- Excusez-moi. Je viens ici pour vous demander si vous avez quelqu’un pour s’occuper de vous à la maison. Car si oui, on vous renverrait à la maison tout de suite et cela libérerait deux lits.
- Ehh oui, on a de la chance d’avoir nos chéries pour s’occuper de nous, ria Lauri.
- Alors dans ce cas, je vous donne votre congé maintenant mais il va falloir que vous preniez ça relaxe pour les prochaines semaines.

Donc, les filles aidèrent leurs amoureux à s’habiller et à embarquer sur leurs béquilles. Pauli et Eero portèrent les sacs et rendu à l’extérieur, ils aidèrent les garçons à s’asseoir dans le camion qui allait les ramener chez eux.

Après quelques minutes, ils arrivèrent à destination. Les filles se lâchèrent un regard et se dit qu’elles allaient s’appeler. Après tout, elle était dans deux maisons voisines. Elles se dirigèrent chacune vers la maison de leur chéri.

- Eliza, qu’est-ce qu’il y a ?
- Mais, c’est la première fois qu’on va dormir dans la même maison.
- Même maison? Mais non, tu dors avec moi, j’ai besoin de soins constants, tu sais. Tu m’as tellement manqué que je ne peux te laisser dormir loin de moi.
- Mais… mais… tu es sûr, je ne sais pas….
- Tu ne sais pas ou tu ne veux pas?? Non je sais, tu n’as pas peur de moi toujours?
- Bien sûr que non, c’est juste que je suis toujours comme ça. Ça va être quand même la première fois que l’on va dormir ensemble…. Mais pourquoi tu ris?
- Mais c’est qu’on est rendu dans ma chambre là, et que je suis très fatigué et je sais que toi aussi avec l’avion et tout…
- C’est bien vrai, allez un baiser et dodo.

Ils s’embrassèrent, éteignirent la lumière pour ainsi s’endormir l’un contre l’autre. Pendant ce temps, dans la maison voisine.

- Alors tu aimes ma maison?
- Certain, elle est vraiment magnifique, comme son propriétaire.
- AH bien merci! Dis-tu m’aides à aller me coucher, je tombe de sommeil et toi aussi à ce que je vois. Tu bailles, allez dodo pour tout le monde.

Ils arrivèrent en haut. Luane aida Lauri à s’étendre. Luane parti donc quand elle pensa qu’il s’était endormi.

- Mais où tu vas? Tu ne vas pas me laisser dormir seul, j’espère. Viens près de moi. On ne peut juste que mieux dormir si on est ensemble. Arrête d’hésiter et viens près de moi mais fait attention à mon bras, il est un peu raide avec le plâtre.
- AHHHH!! Allez fais moi un peu de place le comique.

Luane prit donc Lauri dans ses bras, et tous deux, s’endormirent dans la nuit douce.
----------------------------------------------------------
CHAPITRE 17

Durant la nuit, Lauri et Aki ne purent s’empêcher d’être agités car la douleur était trop forte et privèrent quelque peu leur conjointe de sommeil. L’aube venue, Aki essaya tranquillement, pour ne pas réveiller sa douce, de sortir du lit par lui-même mais en essayant de se lever, il accrocha la chaise qui était placée à côté du lit et réveilla en sursaut Eliza.

- QU’EST-CE QUE TU FAIS LA TOI?? QUI TA DIT QUE TU AVAIS LE DROIT DE SORTIR DU LIT TOUT SEUL, HEIN? Chiala Eliza.
- Euhhhh, je ne voulais pas te réveiller et je voulais essayer de me débrouiller tout seul voilà. Dit doucement Aki.
- Que je te vois recommencer!! Tu vas avoir affaire à moi. Attend minute je vais venir t’aider. Je suis la pour ça non?

Eliza sorti du lit et alla aider son bien aimé. Sur les entre faits, de son côté, Lauri eut la même brillante idée mais ça se passa différemment. En voulant sortir du lit et en essayant de trouver ses béquilles, il s’accrocha le petit orteil sur la table de nuit et tomba la face première en s’écriant…

- AH BEN TABARNAK, CALVAIRE QUE CA FAIT MAL!!!!!!
- HEIN QUOI MAIS QU’EST-CE QUI SE PASSE ICI??? KESSÉ TU FAIS À TERRE? Dit Luane en sursaut.
- Rien CRISSEEEEE… me suis pété le petit orteil sur le bord de la table et vu la douleur, j’ai perdu l’équilibre et je suis tombé. Dit Lauri d’un ton plus calme.
- Kessé t’avais d’affaire aussi à vouloir te lever sans permission. Grogna Luane. Ça t’apprendra à vouloir t’arranger tout seul. Maintenant AU LIT!!

Lauri n’alla pas se recoucher tout de suite, il demanda plutôt à Luane de l’aider à se rendre aux toilettes sinon ils allaient dormir dans un lit d’eau. Elle s’empressa de l’y conduire. Par le fait même il se demanda comment il ferait pour se laver… HUMMMMMMM bonne question!! Bah, aux grand mots les grands moyens.

- Ma chère Luane, j’aurais quelque chose de gênant à te demander? Dit soudainement Lauri.
- Oui quoi?
- Euh, bah c’est que… bien euh… pourrais-tu m’aider à me laver SVP? Demanda-t-il tout timidement.
- Tu es certain que tu es prêt à ça maintenant?
- Bah, avouons que je n’ai pas le choix même si ça risque d’être plaisant!! NON?
- Ouais vu de même. Allez, va aux toilettes et après ça, je te ferai couler ton bain comme tu l’aimes.

De son côté, Aki lui aussi se faisait dorloter par sa douce. Elle lui prépara son petit déjeuner et vint lui porter au lit. Lui aussi se demandait comme il allait faire pour se laver mais il n’eut même pas besoin de se poser la question.

- Mon nammour? Aimerais-tu que je te fasse couler un bon bain, demanda Eliza? Je pourrais en profiter pour t’aider à te laver. Intéressant n’est-ce pas?
- Oui en effet, ça serait génial de prendre un bain, mais ça ne te rendrait pas trop mal à l’aise de m’aider vu qu’on ne s’est même pas encore vu nu?
- Dis-toi que je suis ton infirmière privée et que je suis là pour prendre soin de toi, s’empressa de répondre Eliza. Comme ça tu ne seras pas gêné.
- Bon ok alors, mais dépêche toi de le faire couler car je me sens tout collant et j’ai chaud!!

Une fois que tous eurent pris leur bain et leur petit déjeuner, Aki et Eliza vinrent rejoindre Lauri et Luane à la demeure de celui-ci. Les gars se racontèrent leur nuit d’atrocités tandis que les filles se racontèrent le réveil ainsi que l’épreuve du bain!! Tous éclatèrent de rire. Peu de temps après, Pauli et Eero firent leur apparition à l’appartement de Lauri voir comment les gars s’en tiraient. Ils leur contèrent tout du début de leur nuit jusqu’au réveil qui fut brutal!! Pauli et Eero passèrent un peu de temps avec leurs camarades et quand l'heure du dîner arriva, ils proposèrent d'aller chercher le lunch et tous mangèrent à leur faim.

Les gars repartirent après le lunch et les 4 tourtereaux en profitèrent pour passer un après-midi cinéma. Ils se louèrent 3-4 films plus épeurant les uns que les autres puis les filles en profitèrent pour se blottir contre leur amoureux car elles avaient trop peur.
----------------------------------------------------------
CHAPITRE 18

Les films finissent en début de soirée et là, les deux blessés commençaient à se plaindre, parce qu’ils avaient faim. Les filles allèrent donc fouiller dans le frigo de Lauri.

- SI vous voulez mangez, vous avez mal choisit votre frigo, les garçons, ria Eliza.
- Ehhh, et ya pas plus de choses dans le miens, vous savez, dit Aki.
- Qu’est-ce que l’on fait alors ??
- Bah Luane, tu as juste à prendre la brochure proche du téléphone et commander de la pizza. Ce que l’on prend d’habitude est surligné en jaune
- Mais….qu’est-ce que c’est ce mot ??...ttee… Eliza aide moi donc.

Après cinq minutes à essayer de déchiffrer les quelques mots de finnois…

- NON MOI JE N’EN PEUX PLUS ! !!! Mais c’est quoi tout ses trémas ???
- Luane, je ne le sais pas plus que toi ! UN PEU D’AIDE SERAIT REQUIS !!!!!
- Ne t’énerve pas ma puce, laisse moi le faire. Lit les mots et écoute-moi quand je les dit.

Donc la commande de bouffe fût la première leçon de finnois pour les deux jeunes femmes. Pendant que tout le monde attendait après la pizza, les jeunes hommes avaient décidé de montrer la base du finnois à leur chérie. Après avoir mangé et ri en masse, les filles débarrassèrent.

- Eliza, tu viens ? je tombe de sommeil, moi !!!
- Attend j’arrive donne moi deux minutes.
- Alors, on se voit demain à 13 hrs pour la visite d’Helsinki ? Soyez à l’heure sinon, moi je part sans vous.
- Lauri, tu iras pas bien loin c’est moi qui pousse ta chaise roulante.
- Gna gna gna !!!
- Allez bonne soirée à vous deux, perdez vous pas en chemin, HAHA !!

Eliza et Aki partirent vers la maison de ce dernier. Luane venu s’asseoir à côté de Lauri.

- Tu es fatigué aussi ?
- Bah pas vraiment, mais j’ai vraiment mal à mon épaule droite, c’est effrayant.
- Je vais te mettre de la crème ça va sûrement te faire du bien.
- Tu es un amour, tu sais.

Après quelques minutes, Luane s’endormi sur l’épaule de Lauri, celui-ci prît dont le temps de l’admirer. Même trop, car elle se réveilla…

- Mais pourquoi tu me regardes comme ça ?? , dit-elle d’une voix endormie.
- Je te regarde c’est tout, tu es tellement jolie, j’ai le droit !
- Tu es sûr ?
- Bien oui voyons, tu les as les questions toi des fois. Arrête d’être insécure quand tu es avec moi, ok ?
- Oui promis.
- Aller rendors toi maintenant et rêve à moi compris ? HAHA !!
- Pas besoin de dormir pour ça.
Sur ces paroles, les deux s’endormirent. Pendant ce temps, dans la maison voisine.
-Je sais que tu as de la misère, mais aide toi un peu aussi. Je ne suis pas Hulk moi là. Allez un petit effort, mon chou.
-Je fais ce que je peux. Bon maintenant que je suis là, je ne lève pas avant demain matin.
- Reste là, je vais prendre ma douche et je reviens me coucher avec toi.

Quand Eliza revient de sa douche, elle trouva son amoureux endormi comme un petit bébé. Elle ne pu s’empêcher de le regarder dormir pendant un long moment, jusqu'à ce qu’elle décide de lui donner un baiser et se coucher à ses côtés.
Le lendemain matin, ressemblait beaucoup au matin précédent. Les deux blessés trop orgueilleux pour demander de l’aide, se firent mal encore. Donc après une matinée, à s’occuper des gars et à se préparer, tous se rejoignirent dehors devant la maison d’Aki.

- AKI HAKALA, SORS DE CETTE MAISON TOUT DE SUITE ET VIENS POSER TES FESSES SUR CETTE CHAISE MAINTENANT OU TU VAS AVOIR AFFAIRE À MOI !!!
- Mais c’est quoi qu’il se passe encore ? , demande Lauri.
- Ton cher meilleur ami a un ego plus gros que la maison, alors il ne veut pas sortir assis dans la chaise.
- Allez Hakala, sors de cette maison et viens me rejoindre, on va pouvoir faire des courses si tu veux.

Sur ces paroles, ils virent un visage familier se montrer le bout du nez. Eliza lui montra la destination avec peu de sourire. Donc, les quatre partirent visiter Helsinki. Les guides avaient changé, et le moyen de locomotion aussi. Tout ce qu’elles avaient à voir, elles le virent. Sauf pour la cathédrale blanche qu’elles dues regarder d’en bas, vu les chaises roulantes. Vers la fin de la visite, une bataille s’imposait.

- Allez une course !!!! Je suis sortis parce que tu m’as dit qu’on en ferai une.
- Bah, faut le demander à elles, pas à moi. Ce sont elles qui poussent après tout.
- D’accord les grands bébés mais après on rentre.
- OUIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!, crièrent de joie les deux gars.

La course s’entama, pas mal à égalité mais Luane donna une poussée incroyable, ce qui fit qu’elle et Lauri gagnèrent.

- Je t’aime toi tu sais, dit-il en l’embrassant. IN YOUR FACE, Aki, j’ai gagné, na na na nère.
- Eliza, le vilain monsieur me fait des grimaces, je suis tristounet.
- Allez viens ici que je te fasse un câlin.

Ils rentrèrent tous à la maison par la suite. Et s’endormirent tôt, vu toute l’action de la journée. Mais nul, ne savait ce que leur réservait le restant de la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
tibilyse
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Lun 28 Aoû 2006 - 10:58

Coucou caspere je viens de terminer de lire les chapitres 9 à 18 super j'en ai fait ma lecture du matin avec mon café Merci super intéressant... très hate de lire les prochaines xox
Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Lun 28 Aoû 2006 - 15:23

CHAPITRE 19

Le restant de la semaine se passa relativement bien. Les gars prenaient déjà du mieux à la grande surprise de leur conjointe car, avoir un bras et une jambe cassée on est sur le cul longtemps il me semble. Au début de la semaine qui suivit, la dernière semaine de vacance des filles, les gars décidèrent que c’était assez et décidèrent de tout avouer. Ce n’était pas un bras et une jambe que les gars avaient de cassé mais seulement la jambe. Elles n’en crurent pas leurs yeux quand Lauri et Aki enlevèrent leur plâtre à tour de rôle.

- NON MAIS VOUS ÊTES CINGLÉS OU QUOI? Pourquoi vous nous avez joué un tour pareil? Ça ne va pas dans vos têtes? Crièrent les filles. C’est pas des affaires à faire voyons.
- On voulait juste que vous vous dépêchiez à venir nous rejoindre car, ça ne faisait même pas une journée qu’on était revenus à la maison qu’on s’ennuyait déjà de vous. Répliquèrent les 2 autres.
- Mais la c’est quoi la VRAIE histoire alors? Demanda Eliza tout en regardant d’un air méchant son bien aimé.
- L’histoire est la même mais c’est seulement la jambe qui est cassée, de dire Lauri.

Une fois les émotions revenues à la normale, l’ambiance se calma et ils purent discuter sans se crier par la tête. Elles n’en revenaient pas encore qu’ils avaient eu le culot de faire accroire ça. Ça méritait une bonne vengeance. Elles partirent donc au dépanneur du coin et allèrent acheter de la crème fouettée en grande quantité. Une fois revenue à la maison, les gars étaient étendus sur le sofa alors elles en profitèrent pour mettre leur plan à exécution. En moins de 2, les gars étaient recouverts à grandeur de crème fouettée. Les filles décidèrent d’aller préparer le souper en attendant qu’ils se réveillent. L’odeur alléchante de la nourriture, les réveilla enfin.

- Pfffffouaaaaaa, mais qu’est-ce que c’est ça, crièrent les gars.
- ÇA messieurs, c’est notre vengeance pour votre mise en scène de la semaine dernière, répliquèrent les filles.
- AH MERDE, va falloir que vous veniez encore nous laver ça à l’air!! Dit Aki d’un ton moqueur.
- PAS QUESTION!!! Vous n’avez qu’une jambe cassée alors vous êtes capable de vous débrouiller tout seuls, ria Luane.
- BIEN FAIT POUR VOUS, de répondre Eliza.
- Ouin, bien, je pense qu’on s’est fait avoir à notre propre jeu je crois, dit Lauri à voix basse à Aki.
- Ça m’en a tout l’air, répondit Aki.

Le soir arriva enfin, ils avaient tous bien mangé et décidèrent de faire venir des amis pour faire un peu la fête malgré leur jambe dans le plâtre. Bière et VODKA étaient au menu. Ils se couchèrent aux petites heures mais quelque chose d’inhabituel se passa. Lauri et Aki proposèrent chacun leur bord à leur douce moitié de faire LA CHOSE et elles acceptèrent avec joie. Ce fut une nuit inoubliable. Mais le ménage de l’appartement les attendait le lendemain et ça ne serait pas de tout repos. Tout le monde mis la main à la pâte et ça ne pris que quelques heures pour tout ranger!

Il ne resta bientôt plus que quelques jours avant que les demoiselles retournent à leurs occupations. Qu’allaient-ils bien pouvoir faire et surtout, comment s’arrangeraient-ils pour se revoir sur une base régulière sans nuire à leur travail? Peut-être que les gars allaient proposer aux filles d’aller rester avec qui sait!!
--------------------------------------------------------
CHAPITRE 20

Le moment était arrivé, les filles devaient retourner au boulot. Fini les vacances.
- Allez, reste coucher avec moi, Eliza. S’il te plaît!! Je ne veux pas que tu partes.
- Aki, soit sérieux, je dois retourner au boulot même si je n’ai pas envie de m’éloigner de toi. Pourquoi c’est toujours compliqué mes histoires?
- Hey, pleures pas, cocotte. On va trouver une solution crois moi.
- T’es mieux de trouver vite car, je part dans 8 heures.
Aki prit Eliza dans ses bras et la serra très fort pour lui montrer à quelque point il tenait à elle. Elle y serait bien rester pour toujours mais elle savait bien que c’était impossible. Durant la journée, pendant que les filles fessaient leurs valises, Aki et Lauri eurent une discussion.
- Aki, je n’ai pas envie qu’elle parte. Et je sais que c’est pareil pour toi, mais qu’est-ce que l’on peut faire?
- Si je le savais, je te le dirais crois moi. Ce matin, elle a fondu en larmes, parce qu’elle sait qu’elle part. Moi je me suis retenu pour la consoler mais ce n’est pas l’envie qui me manquait.
- On ne peut pas les retenir indéfiniment tu sais. AH moins que…
- QUE QUOI QUE QUOI?? PARLE MAIS PARLE BATARD!!!!
- TOUT DOUX LA!!! Je vais faire un coup de fil et je te reviens là- dessus.
- T’es mieux sinon tu n’es pas mieux que mort.
- Reste là je reviens.
L’appel de Lauri dura environ une quinzaine de minutes mais pour Aki cela durait depuis des heures.
- Mais c’était ben long ton affaire.
- Voyons j’ai été parti 15 minutes max. Calme toi et laisse moi te raconter.
Donc, Lauri raconta l’appel qui venait de faire et lui expliqua le pourquoi que ça leur permettrait de garder leurs chéries près d’eux plus longtemps.
- T’as fait ça pour vrai? Tu sais que tu es mon meilleur ami??
- Bah oui je sais, je le fais pour moi et pour toi aussi. En espérant que ça marche. Mais là faut pas le montrer sinon elles vont s’en apercevoir.
- Je vais faire du mieux que je peux.
Plus tard, dans la journée c’était l’heure fatidique. Les au revoir furent des plus tristes. Les câlins et les bisous se multiplièrent avant le départ.
- Tu m’appelles quand tu arrives, hein???
- Certain, Aki. Je t’aime fort tu sais, dit-elle en l’embrassant.
- Je t’aime aussi.
- Lauri, tu vas pensez à moi même si je suis loin.
- Certain, tout le temps. Allez, vous allez manquer votre avion.
Les dernières embrassades et les derniers câlins, et ils regardèrent s’éloigner leurs chéries. Les filles étaient maintenant assises dans l’avion.
- Je n’y crois pas! Comment un truc pareil peut nous arriver ? On trouve l’amour et on doit les laisser derrière et ne les voir que quelques fois. C’est insensé.
- Je sais tellement, Luane. Je ne veux pas y croire moi aussi.
- Eehh tu sais pourquoi c’est long comme ça avant de décoller?
- Il doit avoir un problème quelconque.
Après quelques minutes, la voix du pilote se fit entendre.
- Désolé de ce léger contretemps mais la police nous indique que deux personnes bords doivent être arrêtées. Les policiers vont faire ça très vite et par la suite on va pouvoir décoller.
Les passagers étaient tous surpris, Eliza et Luane comprises. Les cinq policiers firent leur entrée dans l’appareil.
- Luane Granger et Eliza Romano sont priés de se lever immédiatement.
- QUOI ? Mais c’est quoi ce bordel ? On a rien fait on s’en retourne travailler nous, cria Luane.
- Veuillez nous suivre mesdames, plus vous allez être calmes et mieux ça va se passer.
Eliza et Luane partirent sous les regards des autres passagers.
- Luane, mais qu’est-ce qui se passe là ??? , chuchota ELiza.
- Je ne le sais pas mais j’espère le savoir bientôt.
Les policiers mirent les filles dans l’auto de police et se dirigèrent vers le poste de police selon elles.
- Mais où on est ici ? , dit Eliza
- HEY ! Excusez moi mais où on va là ? , demanda Luane.
Le policier répondit quelque chose en finnois. Après une demi-heure de route, la voiture stoppa. Les policiers débarquèrent les filles devant un immeuble. Ils entrèrent et assirent les filles dans une salle de conférence les menottes aux bras. Tout à coup, un homme d’un certain âge fit son entrée.
- J’ai appris entre les branches que l’une d’entre vous serait un vrai cuistot.
- Ehhh… oui moi, répondit Luane.
- Bien, mes sources sont donc bonnes.
- Et je paris que c’est vous qui est une excellente habilleuse.
- Ehhh oui c’était mon emploi avant d’être hôtesse de l’air… mais qu’est-ce que je fais là? POURQUOI VOUS VOULEZ SAVOIR CA? VOUS ÊTES QUI LA MAFIA?
- On se calme, et non je ne suis pas de la mafia. Mais j’ai besoin de vous service maintenant.
- Je vous rappelle que l’on a un emploi déjà, dit Luane avec rage.
- Je sais mes sources m’en ont informés
- MAIS C’EST QUOI CE BORDEL???
- Mademoiselle Romano, calmez vous, je ne vous veux aucun mal.
- Alors qu’est-ce que l’on fait ici ?
- Eliza…. Sa tête me dit quelque chose..., chuchota Luane.
- Laissez moi vous présentez mes quatre assistants qui ont besoin de vos services. Ne vous inquiétez pas, on a déjà tout arranger avec vos patrons et vous serez bien payer croyez moi.
- Vous croire? Mais on ne vous connaît même pas…
- Vous êtes sûrs??? Les garçons entrez s’il vous plaît.
Elles virent franchir la porte : un homme avec son pull jaune serin et des pantalon carrelés bleus. Tout juste derrière, un homme avec la chevelure imposante. Mais quand elles virent les deux autres hommes, le sentiment de rage et de joie se mélangea, c’était leur homme. Mais…

- Ehhh vous voulez venir en tournée avec nous quand on va être guéris?? SVP, supplia les deux hommes.
- Mais c’était nécessaire de nous faire aussi peur??? Pourquoi pas juste nous le demander au lieu de faire appel à des flics, dit à tour de rôle Luane et Eliza.
- Bah, parce que l’on veut que vous ne nous oubliiez jamais, dit Lauri
- Ah ça, c’est clair comment faire autrement.
- Alors? La réponse, demanda Aki.
- C’est oui aussitôt que QUELQU’UN M’ENLÈVE CES MAUDITES MENOTTES…
- Minute, je t’enlève ça mais t’es sur que tu veux pas les garder pour plus tard…
- Aki, toi et tes idées croches… Allez détache moi là.

Plus tard dans la journée….

- Alors on déménage avec vous c’est ça? On a bien compris? , demanda Eliza.
- Eh oui et en plus vous allez nous suivre en tournée, tout en travaillant, dit Lauri.
- On va pouvoir jeter un œil sur vous au passage, ria Luane.
- Genre! Mais on n’en a pas besoin, ricana Aki.

Elles acceptèrent avec joie mais elles ne savaient pas que cela ne serait pas de tout repos et que cela allait provoquer des événements inattendus dans leurs vies. Elles allaient vivrent des aventures de toutes sortes pendant les prochains mois, des tristes et des heureuses…
Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Lun 28 Aoû 2006 - 15:27

CHAPITRE 21

Voici l’itinéraire que nos chers artistes vont devoir faire avant d’arriver à Montréal pour faire la rencontre des parents de leur dulcinée.



Ils continueront donc leur tournée par leur coin de pays soit la Finlande, pour ensuite aller en Suède, en Russie, en Chine, en Australie, en Inde, en Turquie, en Grèce, en France, en Espagne, au Portugal, au Mexique et pour finir au Québec où ils s’arrêteront encore une fois à Montréal!!

Pour la Suède il ne se passa rien d’extra. Nos amis ont fait un concert qui a été très agréable mais on dû repartir le soir même pour pouvoir arriver à temps en Russie. Ils dormirent dans l’avion.

Rendus en Russie, ils en profitèrent pour aller voir un spectacle nautique au « Bassin de la Neva » et visiter les environs. Ils y restèrent que 2 jours car les fans étaient trop souvent après eux et ne lâchaient pas les gars d’une semelle ce qui déplaisait royalement à leur compagnes.

Par la suite, ils se rendirent en Chine ou ils purent admirer les nombreux « Jardins chinois » qui étaient magnifique. Les fans là-bas étaient nettement plus respectueux et ne les embêtèrent pas une seconde. Et ils savaient les chansons par cœur d’ailleurs. Ce qui plu beaucoup au groupe.

Arrivés en Australie quelques jours plus tard, ils allèrent se promener dans une forêt et croisèrent des Koala, ce que personne n’avait encore jamais vu sauf Eero, mais il arriva un pépin.

- OUCH!! S’écria Luane, ça fait mal se faire mordre par cette bête à poils là.
- Oui mais fallait pas essayer de le flatter quand même!! Ria Lauri. Vient faire béqué bobos et mettre un pansement.
- Je pense que je vais le savoir pour la prochaine fois. Merci mon chou!
- Faut être gentil avec ces bêtes là, dit Eero.

Pendant leur voyage, il ne faut surtout pas oublier que nos camarades ont rapportés des denrées pour pouvoir goûter à tous les mets traditionnels des pays visités. Luane se fit un plaisir de leur cuisiner des bons petits plats, rien que pour eux.

Maintenant c’est l’Inde qui les attendait car les filles avaient une envie folle d’aller admirer le « Taj Mahal », ce si merveilleux bâtiment!! Ce qu’ils firent d’ailleurs, une fois débarqués à leur hôtel.

- Les gars, est-ce que vous venez visiter le bâtiment avec nous ou pas? Demanda Eliza.
- Bah oui pourquoi pas, répliqua Aki. Mais il ne faudra pas se coucher trop tard ce soir car on a une grosse journée demain!
- Oui oui oui, promis, dirent les filles.

Les 6 camarades partirent donc le visiter mais ne purent y entrer alors ils n’admirèrent que la façade. Ce soir là, ils allèrent tous se coucher à 22h. Le lendemain, au concert, Pauli ne pu s’empêcher de faire remarquer que PERSONNE ne savait les paroles des chansons ou presque et qu’ils s’attendaient à 20 000 personnes mais que seulement 10 000 se sont présentés au grand désarroi de tous. Ce concert fut un échec catastrophique.
----------------------------------------------------------
CHAPITRE 22

La tournée repris son cours par la suite en Turquie. Les voyages sont toujours accompagnés par les maladies bizarres qu’on attrape ailleurs. Ce qui arriva à Aki. Donc le show du être annulé carrément car il était même pas capable de quitter la salle de bain plus de cinq minutes. Luane, Lauri, Pauli et Eero décidèrent d’aller visiter les environs d’Istanbul. Quelqu’un leur avait conseiller d’aller au Grand Bazar et au marché aux épices Istanbul, ce qu’ils firent. Luane promis de regarder quelques trucs pour Eliza, vu que celle-ci resta dans la chambre à s’occuper de son chéri malade. Tout le monde apprécia cette visite : Eero trouva des vêtements plus loufoques les uns que les autres, Lauri se trouva ENCORE des bracelets, Luane trouva quelques épices pour ajouter à ses plats tant appréciés et trois superbes jupes à Eliza. Pauli lui trouva des nouvelles lentilles pour son appareil–photo. Lauri ramena des jujubes en oursons pour Aki, il savait qu’il les apprécierait dès qu’il irait mieux.

Quelques jours plus tard quand tout le monde alla mieux, ils s’envolèrent pour la Grèce. Ce coup-ci, tout le monde profita de l’avant show pour aller voir l’Acropole. Eero ne pu s’empêcher de lâcher quelques OHH!! AHH!!! , en regardant la structure si imposante. Pauli s’amusa à prendre quelques photos, tandis que nos deux couples eux, s’amusèrent à regarder cette structure tout en batifolant. Le show fut plus merveilleux à comparer de ce qu’ils s’attendaient. La salle était bondée de monde, et l’énergie était vraiment forte. Ce qui plu vraiment aux gars. Ils donnèrent un show de l’enfer. Ce qui allait donner un boost au reste de la tournée. Trois jours de repos furent pris en Grèce pour ensuite s’envoler vers la France donner quelques shows.

Tout le monde c’était endormi dans l’avion sauf….

-Est-ce que l’on arrive bientôt j’ai hâte moi?? AKI AKI, réveille toi tu sais si on arrive bientôt???
- Eliza, je ne sais pas mais laisse moi dormirrrrrr, couche toi sur mon épaule et endort toi par pitié.

Paris, rêve de petite fille d’Eliza, il y avait tellement de grands magasins et elle qui aimait la mode depuis son enfance, elle y retomba à chaque fois qu’elle y allait.

Aussitôt arrivé, tout le monde rentra à l’hôtel installer leur truc. Les garçons avaient deux entrevues à faire alors les filles décidèrent d’aller commencer la tournée des grands magasins. Luane y allait seulement pour suivre Eliza dans sa folie. Eliza se trouva plusieurs jolis vêtements qui allaient sûrement faire le bonheur de son chéri. Et avec le budget donné pour trouver des vêtements aux gars, elle réussit à trouver de jolies choses pour tout le monde. Par chance elle avait prise les mesures pour ceux-ci. Une jolie chemise noire avec quelques motifs discrets pour Pauli, deux chemises dans les goûts d’Eero pour celui-ci, un chandail noir et kaki pour Lauri (approuvé par Luane) et une camisole noire et un chandail rouge pour son cher Aki. Les achats plurent à tout le monde. Le show était le lendemain, donc tout le monde décida d’aller voir la Tour Eiffel.

Dans la soirée…..

- AH NON!! Moi je ne monte pas là-dedans, c’est bien beau mais PAS QUESTION!!! Vous avez vu la hauteur de ce truc??
- Voyons Aki calme toi là. Tu ne tomberas pas et puis on est là nous.
- Bah oui Lauri, vous allez être là juste pour me rappeler où je suis et à quelle hauteur!
- Namour, moi aussi j’ai peur des hauteurs alors on aura juste à se supporter.

Tout ce passa comme il faut, Aki et Eliza reçurent quelques bonnes frousses provenant des autres mais tout resta normal. Le show du lendemain, fut quelque peu spécial. Eliza aida les gars à choisir leur tenue. Ce soir-là, Lauri avait des problèmes avec ses cheveux.

-PUTAIN DE CHEVEUX QUI NE VEULENT PAS TENIR!!.... MAIS RESTEZ LA … AGGGGGRRRRRRRRRRRRRRRRRRR!!!!!
- Aurais-tu besoin d’aide mon chou??
- NON TOUT VA BIEN!!!!
- D’accord arrange toi alors.

Cinq minutes plus tard…..

- Luane, chérie. Tu voudrais-tu m’aider??
- Ben oui, voyons. Voyons voir ce que l’on peut faire avec eux.

Tout le monde resta figé, c’est la première fois qu’ils voyaient quelqu’un arranger les cheveux de Lauri, c’était une première. Le show fut génial, le public avait beaucoup d’énergie. Et Lauri, reçu beaucoup de compliment pour ses cheveux quand il signa des autographes. Cela, fit un velours à Luane. Le reste de la semaine en France ce passa très bien : shows géniaux, le magasinage compulsif d’Eliza, Luane continua à coiffer Lauri au grand plaisir de celui-ci, ….

Espagne, pays du Flamenco, et pays suivant sur la tournée des gars. Eero ayant un contact dans le milieu de la danse (nul ne sait comment ça) alors tout le monde décida d’aller suivre un cours de flamenco sauf Pauli qui prétexta avoir un entorse. Le cours fut des plus passionnant et hilarant. Aki montra à tout le monde ses talents de danseur, Eliza fut impressionnée. Luane, Eero et Eliza se débrouillèrent pas mal mais Lauri avait quelques problèmes, car il avait autre chose en tête.

Il pensait à la visite au Québec qui venait à grand pas. Il allait rencontrer la famille de Luane et il avait peur qu’ils ne l’aiment pas. Mais il était trop orgueilleux pour en glisser un mot à Luane. Aki, lui, avait plutôt hâte de rencontrer la famille d’Eliza mais Eliza, elle, appréhendait cette rencontre mais le cacha temps bien que mal à Aki. Le show donné en Espagne fut dans la normalité, ressemblant vaguement aux shows donnés en Suède. Deux jours furent pris pour visiter vaguement les lieux. Maintenant direction Portugal.
Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Lun 28 Aoû 2006 - 19:03

Je vous montre en primeur les créations a la southpark que sophie et moi on a fait pour la fanfiction!!











Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Mar 29 Aoû 2006 - 19:47

CHAPITRE 23

Après 1 heure de vol, ils arrivèrent enfin au Portugal! Une foule incontrôlable et innombrable les attendait. C’était la cohue. Le show était le soir même alors ils ne purent prendre le temps d’aller voir leurs fans mais ils les saluèrent au grand bonheur de tous. Le show se passa relativement bien mis à part quelques petits problèmes techniques qui se réglèrent en un rien de temps. Lauri reçu des tas de cadeaux de ses admiratrices. Entre autre, des plumes pour aller dans ses cheveux que Luane s’empressa d’aller lui apposer. Les fans furent stupéfaits de voir que Lauri se laissait jouer dans les cheveux. Aki, pour sa part, reçu une paire de baguette dont il fut des plus heureux. Pauli reçu une paire de ciseaux qui fit rire tout le monde et Eero, bah il reçu un livre sur le yoga… Tout le monde sait qu’il n’aime pas ça encore…

Luane et Eliza restèrent discrètes derrière les gars avec les techniciens qui débarrassaient la scène. Après 2 heures de signatures et de photos, les gars en avaient assez alors ils firent comprendre que c’était le temps de lever les pattes! Les techniciens firent donc sortir tout le monde et le groupe se dirigea vers le back stage pour finaliser le tout et plier bagages.

Le show pour le Mexique n’étant que dans 5 jours, ils en profitèrent pour aller sur le bord de la mer et admirer les dauphins de près dans un semblant d’enclos. Ils purent même nager avec ce qui fit le bonheur de tous! Mais à un moment donné, Pauli reçu un coup de bec dans le dos, se revira et PFFFFFFFFFFFFFFFFFFF le dauphin voulait jouer alors il décida que c’était Pauli qui serait son cobaye et l’arrosa partout dans le visage. Étant furieux, il partit à nager après lui mais ne pu le rattraper.

- Non mais, pourquoi c’est toujours moi la cible? Dit Pauli furieux.
- Bah regarde toi, tu as l’air d’un gros nounours alors il ta pris pour un jouet, répliqua Aki tout en riant.
- Ouais eh bien, tu n’aurais probablement pas ri s’il s’en était pris à toi crois moi!

Ceci dit, le soir venu, ils mangèrent un bon petit plat concocté par Luane. Un plat typiquement Portugais. Ils en raffolèrent.

Voici ce qu’ils ont mangé : « Poitrine de canard fumée, vinaigrette à la mangue sur lit de cresson ». Ils dégustèrent également de très bons vins rouges. HUMMM que ça à l’air bon!!

Les 2 jours qui restaient, ils se reposèrent un peu car ça faisait déjà un bon moment qu’ils étaient en tourné et c’est très fatigant car il faut se déplacer continuellement! Pas évident la vie de STAR.

Le départ pour le Mexique arriva. Tous étaient prêts à partir car ils avaient hâte d’aller sur le bord de la mer pour l’admirer!

- Luane, Luane, je vais enfin voir la merrrrrrrrr!! S’écria Eliza.
- Oui, je sais ma chouette!! Ça fait tellement longtemps que tu attends ce moment, vivement qu’on arrive.
- Cocotte, tu n’as jamais vu la mer? Demanda Aki
- Non mon chou, jamais… ça va être la 1ère fois.
- Je me porte volontaire pour aller te la présenter, tu le veux bien?
- Mais certainement que je veux bien.

En arrivant à l’aéroport, nos 6 compagnons prirent le minibus pour se rendre à leur hôtel. Ils avaient 1h de bus à faire au gros soleil plombant! Une fois arrivé, Eliza ne se précipita même pas au comptoir pour recevoir sa clé pour sa chambre… NON! Elle se précipita directement à l’arrière de l’hôtel pour admirer le paysage, la piscine géante ainsi que la PLAGE et la MER!!!!!

Une fois calmée et ses émotions sorties, ils allèrent tous se promener dans le petit village où ils étaient. Eero en profita pour admirer les sombreros et décida de s’en acheter un.

- HEY! Regardez tout le monde ce que j’ai trouvé!! N’est-il pas assez magnifique?
- Euhhh... Ouais il n’est pas pire… répondirent-ils
- Mais sérieusement, tu ne vas pas porter ça? Demanda Pauli.
- Bah tient, pourquoi je me gênerais? Répliqua Eero.

Ils repartirent donc pour aller profiter du soleil sur le bord de la plage. Eero portait fièrement son sombrero sur la tête et les 5 autres étaient tordus de rires derrière lui ne pouvant s’en empêcher! Le monde sur la plage était également tordu de rire car il était le seul à porter ça.

Le lendemain était journée fatidique car c’était leur concert et après ils allaient repartir pour leur dernière destination… MONTRÉAL, où Lauri et Aki allaient finalement rencontrer leur belle famille. Mais une hilarante surprise les attendaient avant de repartir!

- Tu ne vas pas jouer avec ça sur la tête ma parole? Dit Lauri.
- Oui pourquoi? demanda avec interrogation Eero.
- Bah parce que tu as l’air ridicule et que tout le monde va rire de toi.
- Et? Ça ne me dérange pas. Si j’ai envie de le porter alors je vais le porter un point c’est tout!! Rétorqua Eero.

Comme l’avait si bien dit Lauri, le monde éclata de rire en le voyant arrivé portant cela mais ça ne lui fit pas un plis. Eliza avait tant bien que mal essayé de l’en dissuader mais rien à faire, il voulait le porter. Il avait l’air aussi ridicule que d’habitude. Le spectacle fut une réussite et tout le monde fut content de leur performance. Y compris Eero qui, malgré lui, fut légèrement déconcentré par les regards moqueurs de la foule.

Une séance de signatures eut lieu après le concert et quand ce fut terminé, ils eurent juste assez de temps pour se rendre à l’avion pour le décollage!

DIRECTION MONTRÉAL!!!
------------------------------------------------------
CHAPITRE 24

Tout le monde dormit pendant le vol, tout le monde devait récupérer un peu. Pauli ronflait comme toujours, Eero s’endormit en prenant les trois sièges. Luane s’endormit sur l’épaule de Lauri, celui-ci étant endormi sur le hublot. Eliza s’endormit avec Aki couché sur ses jambes. Après quelques heures, ils furent arrivés à l’aéroport. Tout ce passa dans le calme. Ils avaient deux jours devant eux avant le spectacle, le dernier avant un petit bout de temps.

Pauli et Eero allèrent visiter la ville vu que la dernière fois ce fut les deux autres qui avait visité. Les deux couples allèrent se reposer un peu à l’appartement de Luane et d’Eliza. Car pour l’heure du souper, les gars allaient faire la connaissance de leur belle-famille. Moment tant redouté par certains, de peur de ne pas plaire. Pour l’occasion, les garçons s’étaient habillés chic.

-Aki, enlève cette cravate, ça ne te va pas du tout.
-Mais tu es sûr la? Je veux bien paraître, tu sais. Je veux que tes parents voient à quel point que je suis quelqu’un de bien et que je t’aime.
-T’inquiète dont pas avec ça mon chou!!... Allez viens, sinon on va être en retard et ÇA ce n’est pas une bonne impression.
-D’accord…. Bonne soirée à vous deux, dit Aki en saluant Lauri et Luane.

Aki et Eliza partirent donc à la rencontre des parents de celle-ci, pendant que Luane préparait le souper car c’est elle qui recevait sa famille, chez elle. Lauri était très nerveux de rencontrer la famille de sa chérie, surtout qu’elle ne lui en avait pas parlé.

-Mais arrête de faire les cent pas et vient m’aider à mettre la table.
-D’accord, désolé d’être aussi nerveux. Je ne suis pas de même d’habitude. Je ne sais pas ce qu’il me prend.
-Calme toi c’est juste mes parents. Ce ne sont pas le roi et la reine d’Angleterre là.
- C’est ça moque toi de moi, ça me rend plus à l’aise.
- Mais voyons ….

DING DONG DING DONG

- Va dont ouvrir mon chou je finis de mettre le repas sur la table.
- Oui j’y vais.

Quand Lauri ouvrit la porte, il fut des plus surpris.

- Eeehhh….
- Tu dois être Lauri, j’imagine! Je suis heureux d’enfin rencontrer l’homme que ma fille aime tant. Je me présente, je suis Philippe, le père de Luane. Et voici, mon amoureux Marc.
- Ehhhh…… entrez, entrez.

Ils allèrent tous vers la cuisine car le repas était prêt. Après avoir fait ses câlins à son père et à Marc, Luane servit le repas. Un rôti de porc à la dijonnaise et à l’ail, sa spécialité.

- Comme ça c’est la dernière fois qu’on vient manger ici? , demande Marc.
- Hé oui, au cours des derniers mois on a fait envoyer plusieurs de nos choses en Finlande mais il reste a fignolé le reste et de donner ce que l’on prend plus, et aussi vendre les meubles.
- Alors c’est de là que tu viens Lauri, de la Finlande ….
- Ehhh oui monsieur Granger…… depuis……. Depuis toujours.
- Bah voyons, soit pas nerveux comme ça et appelle moi Phil.

Le souper se passa à merveille malgré que le fait que Lauri avait beaucoup de difficulté à cacher sa nervosité, ce qui déclencha plusieurs rires. Rien pour le mettre à l’aise, surtout que la situation le gênait drôlement. Lauri alla aider Luane à ranger la vaisselle dans le lave-vaisselle.

- Ehhh, Luane….. c’est con à demander mais….. eehhh…. Elle est où ta mère?
- C’est dont ça qui te chicotte depuis tantôt. Pourquoi ne pas l’avoir demandé avant?
- Mais… mais c’est que moi je m’attendais à voir une femme et un homme, ça ma complètement gelé sur place quand j’ai ouvert la porte. Et je dois dire que ça m’est resté pendant le souper. J’ai eu de la difficulté à le cacher.
- C’est pas grave mon chou, c’est normal je ne te l’avais pas dit. Ma mère est morte quand j’avais 13 ans, j’y pense chaque jour mais ça va.
- Mais ehhh…. Ton père….
- AH! Bah c’est qu’il est gay à ses heures tu vois mais ça fait déjà plusieurs années qu’il est avec Marc. Moi, je me dis s’il est heureux, pourquoi pas?
- C’est sûr!!
- Allez viens on va aller parler dans le salon, et détend toi, mon père t’adore déjà.

Le reste de la soirée ce passa comme un charme, Lauri s’était enfin dégêné. Il fût heureux de voir que Phil et Marc était des fans de musique. Tout se déroula comme Luane le voulait : Lauri savait maintenant la vérité sur sa famille, son père et Marc adoraient Lauri. Il fut temps de partir: des câlins, des poignées de mains.

- Faites attention à vous là!! J’espère que l’on va se revoir bientôt. On y ira peut-être vous visiter.
- Ca me fera plaisir de vous recevoir chez moi….eh... chez nous maintenant.
- D’accord! Alors tu m’appelles souvent ma cocotte!!
- Sûr que je vais le faire! Je t’aime! Bye Bye!!!

Luane et Lauri alla s’asseoir sur le divan pour relaxer un peu avant le retour d’ Eliza et d’Aki.

Simultanément dans la famille d’Eliza

DING DONG DING DONG
-Je suis correct? Tu es sûr? Misère c’est moi, ou il fait chaud pour le début avril??
-Mais calme toi Aki, ça sert à rien de t’énerver. Tout va bien se passer voyons!.... Enfin j’espère, chuchota-t-elle.
- Qu’est-ce que t’a dit?
- Ehhh…. MAMA, JE SUIS TELLEMENT CONTENTE DE TE REVOIR.
- ELIZABETTA MA BAMBINA!!!!! Mais qui est ce joli jeune homme?
- Laisse moi te présenté Aki, l’homme avec qui je reste et que j’aime. Aki, je te présente ma mama Antoniella.
- Mais rentré donc, venez vous asseoir, on mange bientôt. On attend que ton père et ton frère reviennent de travailler.

Aki et Eliza allèrent s’asseoir dans le salon en entendant l’arrivée du père et du frère de celle-ci. Aki avait de la difficulté à contenir sa nervosité. Eliza tenta de le calmer le mieux qu’elle pouvait. Soudain, on entendit une porte s’ouvrir. C’était le frère et le père d’Eliza, celui-ci ce dirigea vers la cuisine….

- Mais pourquoi il y a 5 assiettes, on est que 4 avec Elizabetta?
- Angelo, nous sommes cinq, parce qu’Elizabetta est avec son amoureux, tu sais celui avec qui elle reste maintenant.
- Ah…. Oui….. ALLEZ LES AMOUREUX VENEZ MANGER!!!!

………………………

- PAPA!!!! , dit ELiza en embrassant son père. ANTHONY, ça va petit frère??
- Allez à table j’ai faim.

Le souper se passa dans la normalité. Discussion sur leur relation, leur rencontre, où ils restaient….

- EN FINLANDE??? MAIS C’EST OÙ CA??? ET POURQUOI SI LOIN??
- Bah ce n’est pas vraiment plus loin que l’Italie, monsieur Romano. Et bah c’est que je suis natif de là, je suis finlandais.
- QUOI? ELIZABETTA… pourquoi ne pas l’avoir dit?
- Bah… eh…eh… papa…. je voulais vous faire une surprise, dit Eliza perplexe et fit un sourire à Aki pour se faire pardonner, ce qui ne donna pas grand-chose
- Il y a quelque chose d’autre qui nous attend comme surprise?
- Non, mama……
- Eh… ta figure me dit quelque chose…. Je suis sur que t’avoir déjà vu quelque part, dit Anthony à Aki.
- Bah c’est probable.

Eliza fit des grands signes des bras, en chuchotant des « non mais tais toi »

- Comment ça, probable? , demanda Antoniella.
- Eh… bah…. Parce que je suis musicien.
- MAMAMIA!!! C’est une plaisanterie quand même??
- Eh… non monsieur, je suis drummer.
- JAI TROUVÉ!!!! C’est toi le drummer de The Rasmus!! Je savais que je t’avais vu quelque part.
- Oui c’est ça!!!..... Eliza mais qu’est-ce qu’il se passe la??? , chuchota Aki.
- Vous ne gagner pas votre vie comme ça toujours?
- Bah…. Eh…. Oui monsieur, notre groupe est connu à travers la planète et on fait plein de shows.
- MA FILLE AVEC UNE ROCKSTAR???? PAS QUESTION!!!!! CA NON!!!!
- MAIS PAPA!!!!!
- YA PAS DE PAPA!!! TU VAS RAMENÉ TES AFFAIRES ET REVENIR RESTER ICI CA PRENDS QUELQU’UN POUR TE REMETTRE LES IDÉES EN PLACE.
- Eh… monsieur…. Si je peux me permettre…. C’est quoi le problème au juste?
- Tu es bien effronté toi.
- Madame, je veux juste savoir ce qu’il se passe.
- Il se passe que ma fille va revenir resté ici avec nous pendant un temps. Et pas question de vous revoir…..
- MAIS OH!! YA PERSONNE QUI MA DEMANDÉ MON AVIS!! J’AIME ELIZA, D’ACCORD!!! ET JE VOUS LAISSERAI PAS L’ÉLOIGNER DE MOI.
- Je ne dirai pas ça à ta place, chuchota Anthony à Aki.
- ESPECE D’EFFRONTÉ!! TU NE ME DIRAS PAS COMMENT ÉLEVER MA FILLE!!
- ELLE A 24 ANS, MONSIEUR, ELLE EST CAPABLE DE DÉCIDER PAR ELLE-MÊME
- PAS À CE QUE JE PEUX VOIR!!!!
- JE FAIS DE LA MUSIQUE, MONSIEUR. JE NE VENDS PAS DE DROGUES OU DES TRUCS COMME CA!!!
- BALIVERNES!! LES ROCKSTARS SONT TOUS PAREILS.
- ELIZA, viens t’en on s’en va. J’en ai assez entendu, dit Aki en prenant Eliza par le bras.
- ELIZABETTA, la prochaine fois que l’on te voit s’est mieux d’être ici avec tes valises, cria son père.

Ils claquèrent la porte derrière eux.

- Aki……je…
- NON, laisse j’en ai assez entendu. Je n’ai pas envie d’entendre quoi que ce soit. Viens on rentre.

Le retour en voiture se fit dans le silence le plus complet. Aki conduisait en rageant et Eliza regardait dehors en sanglotant.

De retour à l’appartement….

*La porte claqua*

- MAIS POURQUOI TU LEUR AS RIEN DIT??? MÊME PAS D’OÙ JE VIENS ET CE QUE JE FAIS DANS LA VIE, JAI EU L’AIR ÉPAIS LÀ.
- T’AS VU LEUR RÉACTION? TU VOIS POURQUOI JE LEUR AVAIS RIEN DIT. JE SAVAIS TELLEMENT QUE CA ALLAIT SE PASSEZ DE MEME LÀ ……

Eliza couru vers les toilettes et s’y enferma.

- C’EST ÇA VA PLEURER ENCORE!! C’EST ÇA QUE TU SAIS LE MIEUX FAIRE!!!!!

Lauri et Luane venaient d’assister à la scène; ils restèrent perplexes et étonnés.
Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Mar 29 Aoû 2006 - 19:49

CHAPITRE 25

TOC TOC TOC

- Laissez-moi tranquille SVP! Je ne veux, snif, voir personne, dit Eliza en larmes.
- C’est moi cocotte allez, laisse-moi entrer qu’on en finisse, dit doucement Luane.

La porte s’ouvrit enfin dévoilant une personne tellement chagrinée que son visage en était défait.

- Mais que s’est-il passé à la fin? Pourquoi pleures-tu ainsi et que tu t’es enfermé dans les toilettes en arrivant?
- Une chance que tu n’étais pas chez mes parents ce soir!! Tu aurais du voir leur tête quand ils ont su que Aki était musicien et que c’était son métier.
- Qu’ont-ils fait de si terrible?
- OH LA LA!! Ce n’était pas très beau à voir! Ils se sont mis à hurler devant tout le monde disant qu’il était hors de question que je passe ma vie avec quelqu’un comme LUI! Et qu’à la 1ère heure je devais avoir rapporté mes valises chez eux. Et que je n’avais plus le droit de le revoir... TU ENTENDS ÇA??? (elle se remit à pleurer)
- Tu vas voir, ils vont s’en remettre et ils vont bientôt l’accepter comme l’un des leurs.
- Tu ne connais pas mes parents et ça paraît! Quand ils n’aiment pas quelqu’un, bah ils ne l’aiment pas! Et y a rien qui va pouvoir les faire changer d’idée.

De sont côté, Lauri essayait tant bien que mal de savoir ce qui s’était passé durant le souper mais Aki était trop enragé pour pouvoir dire quoi que ce soit sans que ça ne sorte tout croche!

- Calme toi un peu frérot et dit moi ce qui s’est passé! Demanda gentiment Lauri.
- Ils, ils… ILS M’ONT REJETÉ DE LEUR FAMILLE, ILS NE VEULENT PLUS QUE JE VOIE ELIZA, PLUS JAMAIS TU ENTENDS? PLUS JAMAIS.
- Mais pourquoi?
- PARCE QUE JE SUIS UN MUSICIEN ET QUE JE VIS EN FINLANDE, VOILÀ POURQUOI!!

Sur ces paroles, Eliza et Luane sortirent des toilettes et arrivèrent face à face avec les gars. Aki se revira pour ne pas voir sa douce car c’était trop pénible.

- Aki, il est hors de question que mes parents t’enlève à moi tu m’entends? Si il faut, je les renierai pendant un certain temps mais il est hors de question que tu repartes sans moi!! Dit Eliza.
- Ne te mets pas en guerre contre eux, ce sont tes parents après tout!!
- Eh bien justement, ils sont peut-être mes parents mais moi j’ai 24 ans et je suis en âge de décider avec qui je veux faire ma vie et où je veux la faire, que ça leur plaise ou non. Ils vont bien finir par s’en remettre un moment donné!

Sur les entre faits, le téléphone sonna. C’était la mère d’Eliza et ce fût Luane qui alla répondre.

- Bonjour ma chère comment vas-tu? Demanda celle-ci.
- Très bien madame Romano et vous?
- Oh, j’ai connu des jours meilleurs mais ça va aller. Aurais-tu la gentillesse de me prêter ma fille un moment, j’aurais quelques mots à lui dire SVP?
- Mais bien sur, un instant je vous la passe.

Eliza était des plus nerveuse mais alla quand même prendre l’appareil.

- Mama? Dit-elle d’un ton nerveux.
- Elizabetta ma chérie, ton père et moi aimerions te parler en personne et seule SVP. Tu voudrais bien rentrer à la maison… Il n’y en aura pas pour longtemps.
- Oui, oui mama, j’arrive tout de suite!

Elle expliqua aux autres qu’elle devait aller voir ses parents mais qu’elle essaierait de revenir le plus tôt possible. Une fois partie, ils se mirent à être tous inquiets. Qu’allait-il bien pouvoir se passer???

Eliza se fit accueillir par son frère qui lui fit comprendre de se calmer et que tout allait bien se passer. La nervosité était quand même présente. Ses parents l’attendaient au salon. Son père était debout tandis que sa mère était assise dans son fauteuil préféré. Son père prit la parole.

- Ma chérie, assied-toi SVP. Nous avons à discuter.
- Qu’est-ce qui se passe? Demanda Eliza.
- Ton père et moi avons beaucoup réfléchit depuis le souper, ton frère nous a gentiment explique que ton nouvel ami était vraiment une Rock star et que la gloire coulait sous ses pieds et nous en sommes venus à la conclusion suivante…

Sur ces paroles, elle se demandait bien ce qu’ils allaient pouvoir lui dire.

- Nous te permettons d’aller vivre avec ton amoureux où qu’il habite!! Et promettons de venir te rendre visite aussi souvent que faire se peut.
- Vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis contente de vous entendre dire cela… Je cours immédiatement lui annoncer la grande nouvelle!!

Elle courut aussi vite qu’elle le pu et arriva à moitié morte à son appartement. Elle ouvrit la porte d’un coup sec, tout le monde sursauta, elle se dirigea vers Aki et fondit en larmes sur lui.

- Mais que ce passe-t-il cocotte? Demanda-t-il.
- Bah… c’est que…
- Mais allez dit, mais dit voyons…
- Je… Je suis libre d’aller où bon me semble à tes côtés!!! Ils acceptent de me laisser partir avec toi.
- Tu me niaises toi la!! C’est une blague?
- Non, non ce n’est pas des blagues, mon frère leur a tellement parlé de toi qu’ils ont accepté que j’aille vivre avec toi en Finlande. N’est-ce pas merveilleux??
- Mets-en que c’est merveilleux… QUAND EST-CE QU’ON PART?
- On repart tout de suite après le concert, est-ce que ça vous va? Demanda Lauri.
- Faudrait peut-être penser à quelque chose de spécial à faire avec notre famille avant de repartir, vous ne trouvez pas? On va quand même être loin pendant un petit bout de temps avant de les revoir. Dit Luane.
- Bonne idée, dit Eliza. On regardera ça demain car la j’aimerais bien aller au lit vu la soirée mouvementée que je viens de passer. Aki, toi aussi tu devrais venir te coucher!!
- Oui, j’arrive tout de suite.
- Bonne nuit les amoureux, faites de beaux rêves, dirent Luane et Lauri.

Lauri et Luane restèrent un moment allongés sur le canapé sans dire un mot, se regardant droit dans les yeux. Ils n’avaient pas besoin de parler car simplement en se regardant ils se comprenaient. Après un bout de temps allongés ainsi, ils décidèrent eux aussi d’aller se coucher dans un grand lit douillet! La nuit se passa comme sur des roulettes et tout le monde se réveilla en pleine forme le lendemain matin.
----------------------------------------------------------
CHAPITRE 26

BING BANG BOOM BING …

- Mais qui fait autant de bruit?? , dit Lauri.
- Désolé, c’est moi et j’aurais besoin d’aide.
- Attend Eliza m’a venir t’aider.

Pendant que Lauri et Eliza continuaient d’empaqueter ce qui restait aux filles, Luane et Aki s’occupèrent de tout pour le petit party familial.
Pendant ce temps, Pauli et Eero aidé de deux amis à Eliza et Luane allèrent mener les meubles qu’elles avaient vendus à leur acheteur.

- Par chance que les parents d’Eliza se portent garant de faire la petite fête chez eux.
- QUOI? Tu me niaise là, Luane??
- Mais calme toi dont Aki, ils l’ont dit, ils t’acceptent.
- Mais quand même, je risque de ne pas être totalement à l’aise…
- A l’aise pour quoi??
- Bah pour rien, allez on va aller acheter ce qui manque pour ce soir.

Le reste de la journée ce fit comme un rien, tout le monde était occupé. Les filles firent envoyer leurs valises à l’hôtel où étaient logés les gars. Les filles étaient en train de se préparer…

- Les filles ont va faire une commission et on revient tout de suite, dit Lauri.
- Ehhh… d’accord on va vous attendre!! Mais ne tardez pas trop.
- D’accord ma chérie!

Les filles eurent le temps de se préparer et d’attendre qu’ils reviennent.

- Je ne croyais jamais faire ça un jour, chuchota Aki à l’oreille de Lauri.
- Chut tais toi sinon elles vont nous entendrent!
- De quoi vous parliez encore? , dit Eliza
- Rien, ma chérie!! Allez on va être en retard!

Tout le monde se dirigea, vers la maison des parents d’Eliza. Le party se déroula comme il faut, il y avait tout le monde : les parents et le frère d’Eliza, le père de Luane avec Marc ainsi que la sœur aînée de Luane, Pauli et Eero. Soudain, le père d’Eliza alla vers Aki…

- Ne t’inquiète pas frérot, ça va aller. Allez je te laisse avec.
- Non mais reste……. Eh bonjour Monsieur Romano… eh ...
- Aki, je voulais m’excusez de la manière que nous nous sommes comportés hier. Je voulais que tu saches que tu es le bienvenue dans la famille mais fait très attention à ma bambina, d’accord?
- Ca c’est sur, je tiens à elle comme à la prunelle de mes yeux.
- Je suis heureux d’entendre ça, maintenant va la rejoindre avant qu’elle te dévore des yeux.

Pendant ce temps, à l’autre bout de la pièce, Lauri était en train de discutez avec Phil.

- Moi je suis sûr que tu as une idée derrière la tête?
- Mais… mais de quoi vous parlez?
- Si c’est ce que je crois viens avec moi faut pas que quelqu’un nous vois!

Tout ce déroula comme prévu jusqu’à ce que ça sonne à la porte. Madame Romano alla ouvrir.

- EH… colis pour Mademoiselle Romano et Mademoiselle Granger…
- Apportez cela au salon.

Les filles étant à salle de bain et n’avaient rien vu de tout cela, ce qui fit le bonheur des gars. Quand elles arrivèrent dans le salon, elles eurent les larmes aux yeux. Le salon était rempli de roses blanches et de roses bleue.

- Des roses bleues… Aki comment ta su?
- Des roses blanches…. Lauri, petit coquin…
- Bah on a pensé que ça vous ferait plaisir, dit Lauri avec le petit sourire.
- Et aussi on a pensé que ça ferait une meilleure ambiance pour notre autre cadeau…, dit Aki en riant.
- Exactement.

Tout le monde se demandait bien ce que cela pourrait être. Surtout, les filles.

- Et on a décidé de faire ça un peu différent, on a décidé de faire ça à deux, dit Aki.
- Surtout que l’on ressent similairement les mêmes sentiments, dit Lauri.
- Mais de quoi vous parlez….
- Eliza, je sais que cela ne fait pas un an que l’on se connaît mais je crois qu’avec les derniers événements c’est le meilleur moment.
- Luane, malgré que l’on a eu de la difficulté au début à se parler de nos sentiments, je veux que tu saches que je t’aime vraiment beaucoup.
- Eliza, je voudrais te demander quelque chose d’important.
- Luane, est-ce que…. Tu voudrais…. Bien …. Ehh… te… fiancé avec moi?
- Eliza, veux-tu…. Devenir ma fiancée???
- … … … … …
- OUI! , dirent Luane et Eliza en même temps.

Elles sautèrent au cou de leurs chéris, tellement heureuses.

Luane eut une merveilleuse surprise, une qu’elle ne s’attendait pas…

- Mais, mais c’est la bague de ma mère, dit Luane en pleurant.
- Oui, ma chérie. Ton père a pensé que cela serait une bonne idée. Tu es contente?
- Contente? Je n’ai pas de mot pour décrire ce que je ressens là… mais Lauri… tu es sûr de ce que tu fais?
- Quoi? Me fiancé avec toi? Certain que je suis sûr. Allez vient la que je t’embrasse.

Au même moment…

- Eliza, ça c’est la bague de ma grand-mère paternelle, j’ai pensé…. Qu’elle pourrait te plaire, dit Aki tout gêné.
- Bien sûr qu’elle me plait, si tu savais comme ça me fait plaisir. Jamais je ne m’aurais attendu à ça, surtout qu’on n’en avait pas parlé et aussi avec les événements d’hier, ça ne m’aurait jamais frôlé l’esprit.
- Maintenant que c’est chose faite, tout peut aller pour le mieux maintenant, dit-il avant de l’embrasser.

- CHAMPAGNE POUR FÊTER CELA!!!! , cria M. Granger!
- OUI, cria tout le monde!
- YEAH ON BOIT TOUS, ON SE SAOUL!! S’écria Pauli
- HAHAHAHA! Tout le monde partit à rire.
- À Lauri et Luane!! À Aki et Eliza!!

La soirée se termina très bien, les au revoir furent un peu long mais remplis de joie. Eero, Pauli, Lauri, Aki, Eliza et Luane, retournèrent dormir à l’hôtel. Les gars devaient en forme pour le show du lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Mer 30 Aoû 2006 - 20:02

CHAPITRE 27

Pour la 1ère fois depuis un bon moment, Lauri et Luane dormirent dans la même chambre et Aki et Eliza dans la leur. Pauli et Eero, partagèrent comme toujours l’autre chambre. Ce fut la nuit la plus mémorable qu’ils aient jamais passé. Le lendemain matin, vers 9h, quelqu’un cogna à la porte des 2 couples. Les gars firent comprendre aux filles que c’étaient elles qui devaient aller répondre.

- Bonjour c’est à quel sujet? Dirent les filles en même temps.
- Nous sommes les cuisinières de l’hôtel et tel que demandé par ces messieurs, nous vous apportons le petit déjeuner.
- Wow, merci beaucoup répondirent-elles.

Une fois installés pour manger, Luane remercia grandement son bien aimé de lui avoir fait préparer son déjeuner préféré. 2 œufs avec viande fumée, bacon et saucisses. Miam, un vrai régal lui dit-elle. Il y avait également une rose blanche qui l’attendait dans un récipient sur le plateau.

De son côté, Eliza ne fut pas particulièrement satisfaite. Ses œufs étaient tournés et coulant et elle les aimais crevés. On lui avait également apporté du bacon pour aller avec ses œufs mais elle n’aimait pas ça. Elle aurait préféré de la saucisse. Elle fit mine de rien et prit son temps pour réussir à tout avaler. Aki avait lui aussi pensé à lui faire déposer une rose bleue sur son plateau.

Le déjeuner terminé, nos compagnons se préparèrent pour aller répéter une partie de la journée et être totalement prêt pour le concert. Tests de son, choix vestimentaire, préparation du repas du soir, coiffure etc.…

- ELIZA ROMANO!!! Tu ne vas tout de même pas me faire porter ça quand même? Dit furieusement Pauli.
- Bah quoi? Ce n’est qu’un pantalon carrelé avec un chandail assorti.
- Oui je le vois bien mais c’est laid… JE NE VEUX PAS AVOIR L’AIR DE EERO MOI!!
- Hey! Pour qui tu te prends… Je trouve ça super beau moi et je le porterais volontiers.
- Oups désolée Pauli, je me suis trompée, en effet ces vêtements vont à Eero et non à toi!! Tiens, voici ce que tu vas porter.
- Oufff j’ai eu chaud. Recommence moi plus jamais ça tu entend? Me faire des peurs comme ça, ce n’est pas humain.

Lauri et Aki, étaient habillés normalement, camisole BLANCHE pour Aki avec un pantalon noir et Lauri, bah lui il avait reçu un pantalon noir et une chemise noire et un veston ce qui plu énormément à Luane.

- WOW, comme tu es sexy dedans ces vêtements, dit Luane.
- Merci ma jolie. Ça faisait longtemps que je n’avais pas porté mon costar et ça me fait plaisir de le porter pour toi ce soir.

La répétition se passa comme sur des roulettes et tout le monde fut content du résultat.

- Si le son sort de même ce soir, ça va être génial, dit Lauri tout content.
- Es-tu prêt pour ce qu’on avait parlé hier soir? Demanda doucement Aki pour ne pas que les filles comprennent.
- Oui oui, tout est prêt. J’ai averti les autres qu’à ce moment précis, quand la chanson va commencer, on va l’annoncer à voix haute à toute la salle pour qu’il le sache.
- Ok parfait… TENSION elles arrivent tais-toi.

Luane et Eliza vinrent avertir les gars que le souper était prêt et qu’ils pouvaient se mettre à table. En arrivant dans la pièce, ils partirent tous à rire… Pauli était déjà à table et avait déjà commencé à manger.

- Que tu peux être goinfre Pauli, ça n’a pas d’allure, dit Aki.
- QUOI QUOI QUOI??? J’ai faim moi et quand j’ai faim bah faut que je me grouille à manger sinon ça va être pire et je vais avoir encore plus faim et manger 2 fois plus.
- Tu aurais AU MOINS pu nous laisser un peu de carottes non? Tu les as presque toutes prises.
- Tu n’avais qu’à arriver à temps et tu en aurais eu!
- Bon assez discuter, il faut vite manger sans trop se bourrer et se dépêcher à se préparer car le monde va bientôt commencer à entrer dans la salle. Répliqua Lauri.

Des personnes hystériques entrèrent dans la salle et allèrent directement se réfugier à la clôture. D’autres, plus calmes, s’avancèrent lentement mais sûrement pour aller se placer à un endroit où ils ne seraient pas trop encombrés par la foule en folie.

1 heure plus tard, les lumières s’éteignirent et une chanson assez entraînante débuta… Ils avaient décidés de commencer ce concert-là avec « One & Only». La foule était en délire et incontrôlable. Les gardes du corps avaient de la difficulté à garder la clôture stable car le monde poussait trop et sautait partout.

Quelques autres chansons passèrent, Lauri se fit chanter bon anniversaire car le concert avait lieu le 23 Avril et un moment donné, Aki et Lauri allèrent chercher leur compagne à l’arrière-scène et les emmena sur la scène devant tout le monde. Pauli prit la place de Aki au drum, Lauri pris sa guitare acoustique et Eero alla s’asseoir un peu plus loin sur la scène pour ne pas déranger les autre car il n’avait pas à jouer de la basse sur la prochaine chanson. Lauri et Aki s’avancèrent au bord de la scène avec leur amour et ils prirent chacun un micro et Lauri commença à chanter… « Open My Eyes ». Luane n’en revenait pas qu’il lui chante cette chanson la juste pour elle mais elle eut une ÉNORME surprise quand Aki commença à son tour à chanter mais pour Eliza cette fois-ci. Wow se dirent-elles, ils nous chantent une chanson rien que pour nous. En effet c’était la 1ère fois qu’on voyait Aki et Lauri chanter en duo. Ce fut un des plus beau souvenir du concert, que ce soit pour les filles que pour la foule.

Justement, la foule se demandait bien pourquoi ils avaient décidé de se mettre tous les 2 à chanter pour 2 personnes inconnues. Ils l’on su assez vite. Une fois la chanson terminée, Lauri et Aki prirent la parole en même temps.

- Mesdames et messieurs, nous avons le grand honneur de vous présenter nos futures épouses car nous les avons demandé en fiançailles pas plus tard qu’hier soir.
- Je vous présente ma douce moitié Luane, dit fièrement Lauri.
- Et à mon tour, je vous présente ma belle Eliza, dit Aki.

Toute la foule les félicita. Ils furent tous heureux de voir la foule réagir ainsi.

La séance de signatures et de photos eut lieu comme d’habitude et après, ils prirent une bonne nuit de repos avant le grand départ le lendemain matin à la 1ère heure. Un vol de 10 heures les attendaient et ils étaient tous impatients de retourner dans leur pays et d’enfin pouvoir présenter leur fiancé à leurs parents car il ne faut pas l’oublier, les gars avaient étés présentés mais pas les filles encore. Tous espéraient que le vol se passe bien mais ils eurent une petite surprise en cours de route. Le pilote annonça une forte zone de turbulences… Qu’allait-il se passer? Est-ce que l’avion allait devoir atterrir de force à quelque part ou pourraient-ils arriver sains et saufs en Finlande 10 heures plus tard?
-----------------------------------------------------------
CHAPITRE 28

- Mais qu’est-ce qui se passe là?? , demanda Pauli.
- C’est rien, cela arrive très souvent, dit Eliza en essayant de convaincre les autres et elle-même.

À ce moment, Luane lui lâcha un regard des plus perplexes. Tout le monde semblait inquiet. Les hôtesses dans l’avion essayèrent de calmer tout le monde.

Pendant ce temps, dans la cabine de pilotage…

- Ici le commandant De Marco sur le vol 876 en direction d’Helsinki, j’appelle la tour de contrôle.
- Ici, la tour de contrôle, j’écoute.
- Nous sommes dans une zone de très fortes turbulences. Serait-il possible d’atterrir quelque part?
- Attendez, nous regardons votre position ………Pour le moment vous êtes au dessus de l’océan Atlantique encore mais vous approcher du Portugal, nous allons tenter de vous faire atterrir là mais ça risque d’être quand même risqué.
- Merci j’avertis les passagers.

Certains enfants dans l’avion étaient en train de pleurer parce qu’ils avaient peur. Même certaines âmes orgueilleuses se retenaient.

- Merde je veux juste retourner chez nous, revoir ma femme et ma fille, lâcha Eero avec quelques larmes dans les yeux.
- Il n’y a pas de quoi s’inquiéter, voyons. Enfin, j’espère…, chuchota Luane.

Les turbulences furent plus fortes. Aki serra Eliza très fort sur lui, tout comme Lauri serra Luane; même Pauli serra Eero. Soudain on entendit une voix dans l’intercom, c’était le pilote qui s’adressait aux passagers :

« Bonjour, ici le commandant De Marco, le pilote sur ce vol. Vous aurez remarqué que nous traversons une forte zone de turbulence. Nous allons interrompre ce vol en tentant d’atterrir au premier aéroport au Portugal. Je vous serais gré de rester attachés à votre siège et de rester le plus calme possible. Je vais tout faire en mon possible pour atterrir de la manière la plus sécuritaire pour nous tous. »

- Ah bah ça ne me rassure pas vraiment ça moi!
- Mais voyons Aki, le pilote l’a dit ça devrait aller.
- J’espère…
- Eh Lauri mon chou, tu es sûr que ça va?? , demanda Luane.
- Non pas du tout, je n’aime pas ce qui se passe là.
- Personne n’aime ça je te ferai remarquer, dit Pauli plutôt sur les nerfs.

« Nous allons maintenant tentez une manœuvre pour atterrir. Tout cela devrait bientôt se terminer. »

Les turbulences étaient de plus en plus fortes, tout le monde avait peur.

-Ca risque de brasser, hein?
-Il y a des grosses chances, Pauli, lui dit Luane.
-Eliza, quoi qu’il arrive je veux que tu saches que je t’aime plus que tout et que je t’aimerai toujours.
-Aki, tu vas pouvoir me le redire crois moi. Je t’aime plus que tout aussi, dit Eliza en pleurant.
-Lauri, serre moi fort, j’ai besoin de savoir que tu es toujours là
-D’accord ma chérie. Vient là! Je t’aime, sache le.
- Je t’aime aussi.
- JE VOUS AIMES TOUS, cria Pauli.
- ON T’AIME AUSSI PAULI, cria les autres.
-Surtout dites à ma femme et à ma fille que je les aime….

BING BANG BOM

L’avion heurta le sol et le pilote perdit le contrôle de l’appareil. L’appareil alla s’écraser à une centaine de mètres de là. Et prit en feu. Les policiers et les pompiers accoururent vers l’appareil en feu en en mauvaise état pour porter secours aux passagers prisonniers à l’intérieur.
----------------------------------------------------------
CHAPITRE 29

Nos amis chéris étaient assis à l’arrière alors ils furent secourus en dernier. Luane et Eliza avaient des brûlures au 2ème degré sur 40% de leur corps soit les bras, un peu dans le visage et les fesses, tandis que Lauri, Aki et Pauli n’avaient subis qu’un traumatisme dû à l’incident. Ils étaient en état de choc. Par contre, Eero était celui dans le plus mauvais état. Il était tombé dans le coma et personne ne savait quand il allait revenir à lui. Ils furent tous transportés à l’hôpital le plus proche soit à 15 km. Le docteur Monsieur Rodriguez et les infirmières Madame Da Cruz et Madame Manuiera s’occupèrent de nos amis.

- Infirmière Da Cruz, allez tout de suite vous occuper des 2 filles tandis que je vais m’occuper de ce cher jeune homme qui se nomme Eero je crois.
- Tout de suite docteur!
- Et vous, infirmière Manuiera, allez vous occuper des 3 jeunes hommes en état de choc.
- Bien docteur!

Luane et Eliza étaient dans un piètre état car les brûlures leur faisaient terriblement mal et elles n’arrêtaient pas de gémir. Les 3 gars étaient dans la pièce voisine et ne pouvaient voir les filles mais ils les entendaient très clairement ce qui rendit Aki et Lauri encore plus nerveux.

- Mais calmez-vous messieurs, sinon vous n’arriverez pas à vous sentir mieux, dit l’infirmière.
- JE VEUX VOIR MA LUANE ET MOI MON ELIZA, dirent Aki et Lauri en même temps.
- Vous ne pouvez pas messieurs, elles sont dans un bien mauvais état et je ne crois pas que ça va vous plaire de les voir ainsi.
- PAS GRAVE ON VEUT LES VOIRE TU SUITE COMPRIS?
- Ok alors suivez-moi mais gardez votre sang froid car vous en aurez besoin.

Quand ils entrèrent dans la chambre, ils en tombèrent presque d’évanouissement tellement ça faisait pitié de les voir comme ça. Lauri s’avança vers Luane et lui dit :

- Cocotte, ma chérie, mon amour, mais qu’est-ce qui s’est passé? Pourquoi es-tu recouverte de bandages sur les bras, un peu sur le visage et sur les fesses? Et pourquoi Eliza est dans le même état?
- Monsieur Ylönen et Monsieur Hakala je présume? Dit l’infirmière.
- Oui, répondirent-ils.
- Vos amies ont étés brûlés au 2ème degré sur 40% de leur corps mais inquiétez-vous pas, tout va aller pour le mieux dans quelques semaines. Nous leur avons administré de fortes doses de médicaments contre la douleur et avons fait les bandages nécessaires que nous devrons changer toutes les 3 heures.
- QUOI??? Dites nous qu’elles vont aller bien et que nous pourrons les serrer dans nos bras bientôt.
- Désolée messieurs, mais il va falloir attendre que les brûlures soient réparées et les pansements enlevés pour pouvoir les toucher sinon ça serait trop risqué.

Ils donnèrent un petit baiser sur la bouche de leur compagne et retournèrent à leur chambre. Pauli les attendaient d’un air perplexe tout en leur demandant ce qu’elles avaient de si terrible. Ils lui racontèrent tout. Il n’en revenait pas. De son côté, Eero était branché de partout! Il était dans le coma et même le docteur Rodriguez ne savait pas quand il allait en ressortir.

2 semaines plus tard, les gars s’étaient remis de leur traumatisme tandis que les filles et Eero n’étaient pas encore rétablis. Les brûlures étaient encore très apparentes et Eero n’était pas encore sortis de son coma. Lauri et Aki étaient constamment au chevet de leur amour et Pauli veillait sur Eero.

2 autres semaines passèrent avec amélioration du côté des filles et de Eero quand tout à coup…

- LES GARS, LES GARS, LES GARS!! S’écria Pauli, venez vite.
- Mais qu’est-ce qu’il…

Ils n’eurent même pas le temps de finir leur phrase car ils étaient stupéfaits. Eero était enfin réveillé. Mais il était tout drôle.

- Euh où suis-je? Demanda-t-il.
- Bah tu es à l’hôpital, tu te souviens pas on a eu un accident d’avion en revenant de Montréal?
- Euh, non je ne me souviens pas de ça!
- Et on est quelle date? Demanda-t-il encore.
- On est le 24 Mai 2006, dit Lauri.
- Ah ouin? Ah bon!!
- Aurais-tu perdu un peu la mémoire toi la? Demanda Lauri.
- Pense bien que oui.
- Ok alors où sommes-nous?
- Je ne sais pas.
- Nous sommes au Portugal mon grand!
- Qu’est-ce qu’on fait ici?

Voyant les questions répétitives qu’il posait, Lauri alla directement voir le docteur et l’avisa de la situation. Il lui répondit que c’était normal après un coma aussi long mais qu’à la longue, ça allait revenir.

Lauri et Aki partirent voir leur chérie et l’infirmière les avisa que dans plus ou moins 1 mois elles allaient pouvoir sortir de l’hôpital mais ils allaient devoir bien s’occuper d’elles en les massant délicatement avec une crème qu’elle allait leur remettre le jour de leur départ. Sachant cela, Aki fit savoir à Lauri que ce serait peut-être une bonne idée de faire venir les familles des filles à leurs frais pour qu’ils puissent être au courant de tout. Ils ne les avaient pas avisés avant car la situation était trop critique et ils ne voulaient pas les alarmer. Aki décida d’appeler la famille d’Eliza tandis que Lauri appela celle de Luane. En même temps, ils étaient extrêmement nerveux à l’idée de reprendre l’avion pour continuer leur route jusqu’à Helsinki.
Revenir en haut Aller en bas
tibilyse
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Jeu 31 Aoû 2006 - 9:00

Bravo les filles super intéressant. xox
Revenir en haut Aller en bas
Shadows
Révolutionnaire 4
Révolutionnaire 4


Féminin
Nombre de messages : 7980
Age : 49
Localisation (Pays,ville,etc) : Montérégie(Québec)
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Sam 2 Sep 2006 - 9:21

J'ai de la lecture a faire moi la lol! J'avais lu chap. 1 a chap.13 mais la, me semble que les autres chapitres sont plus long, j'ai fais copier-coller sur Word, je vais lire a tete reposé, et je vous reviens avec ca Wink



Pas mal les bonhommes southparkavatar, les filles cheers

_________________

- Suis ton coeur pour que ton visage brille durant le reste de ta vie... - (Plathotep)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Sam 2 Sep 2006 - 12:06

CHAPITRE 30

-Où est ma bambina chérie? , demanda Mme Romano en voyant Aki.
-Elle est dans sa chambre et elle dort. Elle va beaucoup mieux, elle va pouvoir repartir dans environ 3 semaines.
-Tu vas bien t’en occupé dit? , demanda Anthony, le frère d’Eliza.
-Tu peux en être certain, mais je vous avertis ses brûlures sont encore très apparentes. Par chance, que ça guéris vite.
- Bien sûr, elle a du sang italien, ça guéri tout, ria M. Romano. Aki, je peut te parlez en privée?
-Bien sûr……… Eh elle est dans la chambre 234 avec Luane.

La mère et le frère d’Eliza allèrent la voir. Tandis que les deux hommes allèrent discutés.

-Eh Aki, je voulais te remerciez de nous avoir permis de venir voir Eliza, ici, tu n’étais pas obligé.
-Vous n’avez pas à me remercier, c’est la moindre des choses que vous voyez votre fille. Et je sais qu’elle y tenait beaucoup.

Au même moment…

-Lauri, c’est toi! Merci beaucoup de nous avoir permis de venir voir Luane. Dis elle va mieux? , dit M. Granger.
- Ça oui, mais c’est surtout son orgueil qui est blessé pour le moment, elle a de la misère à se faire soigner. Vous savez comment elle est?
- Oui je sais mais depuis qu’elle est avec toi, je la trouve différente. Et Dieu sait que je suis heureux de la voir comme ça. Mais pour le moment je vais aller voir comment elle va.

Les filles furent très contentes de voir leurs parents, cela leur fit du bien. Et elles remercièrent mille fois leur chéri de les avoir fait venir près d’elle. Leurs parents restèrent le reste de la journée et allèrent dormir l’hôtel. Ils allaient revenir le lendemain avant de repartir au Québec.

Le lendemain matin….

-PAPA RÉVEILLE TOI!!!! MAMAN, PAPA FAIT ENCORE DODO!!
-Chut, Sini. Papa a eu des gros bobos et a besoin de dormir.
-Je vais le soigner moi!! Et papa, va pouvoir revenir bientôt à la maison.
-Bien sur ma chérie.
-Maman!!!!! Papa ouvre les yeux……… ALLO papa!! Je t’aime, dit-elle en lui donnant un gros câlin.
-Eh… allo ma chouette. Je suis content de vous voir.
-Ça va mieux, mon chéri? dit elle en l’embrassant.
-Oui, oui mais je devrais pas rentrer à la maison avant 3 semaines environ. En même temps, que les copines d’Aki et Lauri.
-Mais…mais…mais…3 semaines c’est long, papa!
-Je sais mais je vais revenir en pleine santé, et je vais pouvoir te donner des tonnes de câlins et de bisous.
- Allez Sini, on va allez manger et on va laissez papa dormir.
-NON! Je veux dormir avec papa.
-D’accord, allez viens là ma chérie.

Eero prit sa fille près de lui, et tout les deux s’endormirent très vite.

Les parents virent leur fille une dernière fois avant de partir, et firent mille suggestions à Aki et Lauri, pour qu’ils s’occupent bien d’elles. La femme et la fille d’Eero partirent en même temps que les autres mais direction Finlande.

Les trois semaines se passèrent relativement bien, malgré quelques plaintes des filles vu leur douleur toujours présente. Mais elles ne s’inquiétèrent pas car elles savaient que leurs chéris s’occuperaient bien d’elles. Elles avaient tellement hâte de les serrer contre elle.

La veille du départ…

-Lauri, t’a appelé pour les billets d’avion?
-Oui, Aki pour la centième fois.
-Désolé, mais j’ai tellement hâte de retourner chez nous là mais en même temps je dois avouer que le voyage d’avion me tente pas trop.
-Surtout avec un dernier voyage comme le nôtre. Moi j’ai surtout peur pour les filles, comment elles vont réagir de se retrouver dans un avion à nouveau?
-Je sais, et je vais faire de mon mieux pour mettre Luane en confiance.

Le médecin était venu faire les dernières recommandations car le lendemain, ça ne serait pas lui. La soirée se passa calmement.
Les gars dormirent sur la chaise à côté du lit de leur douce.

-AHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
-HEIN QUESSE QUI SE PASSE?... Mais Eliza qu’est-ce qu’il y a ?
-J’ai fait un cauchemar, désolé.
-Mais pourquoi, tu pleures alors? , dit Aki en lui flattant la main.
-Je veux retourné chez nous mais j’ai tellement peur de prendre l’avion, tu sais pas comment.
-Je sais, je sais. Ca va bien se passer. Tu sais pourquoi? Parce que je vais être là à coté de toi tout le temps. Allez rendors toi, tu en as besoin.

Le cri de mort d’Eliza avait évidemment réveillé Luane et Lauri. Lauri voyait bien la peur dans les yeux troublés de sa douce.

-T’as peur aussi?
-Oui.
-Ah ma chouette, ça va bien se passer. Je suis avec toi, toujours.
-Je t’aime tu sais!
-Chut!! Endors toi, je sais, je sais. Et je t’aime aussi.

Tout le monde se rendormit. Le lendemain, les infirmières donnèrent la crème aux gars pour leurs chéries. Et Eero, partit avec une béquille au bras. Le voyage en voiture se fit dans un silence de salon mortuaire, on sentait la nervosité monter, tout le monde avait une peur bleue de reprendre l’avion.

C’était le moment d’embarquer dans l’avion pour retourner chez eux. « Faites que ça se passe bien, s’il vous plaît. Je veux juste retourner chez moi m’occuper de mon amour. », Se dit Lauri à lui-même.

L’avion décolla, et par chance pour tout le monde, elle atterrit sans problème à l’aéroport. Le vol se passa relativement bien pour les filles.

-HELSINKI!!! ENFIN!!! , cria Pauli de joie.
-Oui… enfin, soupira Aki et Lauri.

Pauli alla reconduire Eero chez lui et les deux couples partirent vers leurs maisons. Arrivés chacun dans leur chez eux, les gars installèrent les chéries bien comme il le faut.

-On peut avoir une vie normale maintenant? , demanda Eliza
-J’espère bien! Allez repose toi!

Mais une vie normale avec une rock star c’est très dur à avoir. Qui sait ce que les prochaines semaines et les prochains mois allèrent réservés à nos deux couples chéris.
--------------------------------------------------------
CHAPITRE 31

Dans la semaine qui suivait l’arrivé de nos chéris a Helsinki, les filles devaient elles aussi subir la rencontre des parents! Ça ne serait pas évident car ils sont finlandais et ont pas la même mentalité et façon de vivre que elles. Par contre, à voir aller Lauri et Aki, elle se dirent que ça ne devrait pas être si terrible que ça.

En effet, tout se passa relativement bien. Par contre, ce n’était pas une rencontre comme à l’habituel oh que non. Les 2 couples étaient réunis et faisaient connaissance tous ensemble car la famille de Lauri et celle d’Aki se connaissait très bien. Ce fut un grand soulagement pour Luane et Eliza car elles n’avaient pas trop envie de les rencontrer seul à seul vu les derniers événements!

- Luane ma chérie, je voudrais te présenter mon père Matti, ma mère Liisa et ma sœur Hanna.
- Enchantée de tous vous rencontrer! Ça me fait grand plaisir d’être ici ce soir. Vous m’avez l’air tous très sympathique.
- Nous aussi ça nous fait plaisir de faire ta connaissance! Lauri nous a tellement parlé de toi qu’il était à peu près temps qu’il te présente à nous. Dit le père.
- Alors comme ça, vous vous êtes fiancé à Montréal? Demanda Hanna.
- Oui tout à fait, répondit Luane.
- Pourrais-je voir la bague SVP? Demanda-t-elle.
- Mais certainement, la voici. Et elle lui montra la bague de sa mère tout en lui expliquant que c’était son père à elle qui en avait fait cadeau à Lauri pour les fiançailles.
- WOW mais elle est superbe!! Dit Hanna.
- Merci!

De son côté, Eliza eut à peu près la même discussion.

- Cocotte, j’aimerais te présenter mon père Isko, ma mère Eija et ma sœur Mia. Je suis certain que tu vas très bien t’entendre avec eux.
- Bonjour à vous! Enchantée de vous rencontrer enfin!
- Nous aussi on est content de faire ta connaissance. Tu m’as l’air d’une fille bien. Dit la mère.
- Pouvons nous également voir la fameuse bague? Demanda le père de Aki.
- Avec plaisir, répondit Eliza.

Quand ils virent la bague, ils en revenaient tout simplement pas!

- Mais Aki, c’est la bague de grand maman ça non? Demanda Mia.
- Oui en effet c’est elle, est-ce que ça te pose problème?
- Non, je suis juste surprise de la voir c’est tout!
- En tout cas, mon garçon, ton père est fier de toi! Tu as su donner cette bague à la bonne personne j’en suis assuré.
- Fais-y très attention Eliza car elle a appartenu à ma mère.
- Promis monsieur Hakala, je vais en prendre soins comme la prunelle de mes yeux!
- Merci chère demoiselle.

La soirée terminée, les 2 familles furent très contentes de revoir leur fiston ainsi que de faire la connaissance de ces 2 ravissantes jeunes femmes. Pourtant, Lauri et Aki avait encore une surprise à offrir à leur dulcinée. Ils avaient décidé de les sortir dans le club le plus branché et le plus achalandé de toute la ville!! Le Tavastia. C’est la que plusieurs groupes de musique se rencontrent et jouent. Elles étaient folles de joie!

- J’espère qu’on va avoir la chance de rencontrer quelques groupes car les gars doivent en connaître quelques-uns. Dit Eliza.
- Sûrement, ils connaissent pratiquement tous les groupes de la région alors surprends-toi pas si tu en rencontres et qu’ils viennent nous parler! Dit Luane.

Sur les entre faits, Les membres de Deep Insight s’avancèrent vers eux et allèrent saluer les gars avant de dire bonsoir aux filles car ils ne les avaient jamais vu.

- Luane, Eliza, on veut vous présenter des gars super gentils qu’on adore et qu’ils ont déjà fait des concerts avec nous! Les membres de Deep Insight. Dirent Lauri et Aki.
- Salut les gars, dirent en même temps les 2 filles. Vous allez bien?
- À merveilles dit Johannes.

Sur ces notes, tout le monde passa une très belle soirée. Luane et Eliza discutèrent avec les membres de Deep Insight tandis que Lauri et Aki, eux autres, parlaient avec les gars de Sonata Arctica. Gars forts sympathiques d’ailleurs.

La soirée se termina enfin et tout le monde rentra chez soi pour passer une bonne nuit de sommeil car le lendemain ils devaient commencer à planifier, soit une prochaine tournée soit s’arranger pour être présents dans plusieurs festivals car ils n’avaient absolument rien sur le plancher pour l’été qui s’en venait! Allaient-ils prendre l’été pour se reposer et voyager?
Revenir en haut Aller en bas
caspera
Invité



MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Mar 5 Sep 2006 - 20:03

CHAPITRE 32

La semaine suivante ne fût pas de tout repos, car ils avaient plein de choses à faire comme défaire les trucs des filles qui venaient d’arriver par avion. Et Dieu sait qu’elles en avaient des choses, les gars n’en revenaient tout simplement pas.

- Eliza, tu aurais du me le dire que tu avais autant de vêtements…. Je ne sais même pas où je vais mettre les miens. Va falloir trouver une autre garde-robe si ça continue, ria Aki.
- Aki, arrête de rire, ce n’est pas drôle bon!! , bouda Eliza.
- Mais voyons je te blague, on va trouver de la place, pour tes vêtements. Si j’ai su trouver l’endroit pour mettre ton cœur, je devrais trouver assez facilement une place pour des bouts de tissus.
- Awwww…… c’est trop mignon ce que tu viens de dire.

Le reste du dépaquetage fût rempli de fou rire, de câlins et de bisous. Dans la maison voisine, il se passa une situation similaire.

- Luane…. À l’aide, j’ai besoin d’aide, SVP!
- Quoi qu’est-ce qui se passe? , cria Luane qui était à l’autre bout de la maison.
- Ca vient de tomber tout sur moi!! J’ai besoin q u’on vienne ME DÉPRENDRE!!!
- Attend j’arrive!!!

Quand Luane arriva dans la chambre, elle ne pu que rire de l’image qu’elle avait devant elle.

-MAIS ARRETE DE RIRE et viens m’aider.

Qui dit aimer la cuisine, dit beaucoup de livres de cuisines. Et ils étaient dans les boites tout en haut de la pile de boîtes, et quand Lauri est venu pour prendre la première boîte, les 4 autres tombèrent. Donc, il était enseveli sous une immense pile de bouquins de cuisine.

- Je ne savais pas que tu voulais tant en apprendre en cuisine mon chou, dit Luane en se retenant de ne pas pouffer de rire.
- Gna gna gna!!!! Allez sort moi de là, ça commence à être pesant en maudit.

Cela prit environ 5 minutes pour tout dégager.

- Ouin, maintenant que c’est par terre faudrait comme leurs trouver une place et vite.
-Mais Lauri, on a juste à les mettre dans une bibliothèque et c’est tout. C’est aussi simple que ça.
- Ehhh… c’est… parce que….
- QUOI? T’en a pas, je gage?
- Eh non. Mais m’a aller en acheter une, t’inquiète pas.

Le reste de la journée se passa relativement bien. Malgré qu’Aki voyait bien qu’Eliza n’allait pas bien. Même s’ils s’étaient amusés ensemble, il savait que quelque chose clochait, elle n’était pas comme à l’habitude. Eliza décida dans la soirée d’appeler Luane pour aller jaser quelque part. Les filles décidèrent d’aller marcher dans un coin tranquille juste toutes les deux. Elles trouvèrent un joli parc pour marcher et parler tranquillement, car cela faisait depuis un certain temps qu’elles n’avaient pas pu parlé juste toutes les deux. Et cela, ce faisait sentir depuis un certain temps.

- Cocotte, je m’ennuie du temps qu’on passait juste toutes les deux, tu sais rien d’autre que toi et moi.
- Moi aussi Eliza, mais la vie avance et on façonne notre chemin vers l’avenir qu’on choisit et on doit faire des choix un moment donné.
- Oui je sais, mais ça me manque de passer du temps avec toi. Je sais qu’on en a passé souvent mais il y a soit les gars ou tout le monde de la tournée. J’aimerais ça qu’on passe juste du temps toi et moi. Depuis l’accident surtout, je trouve qu’on s’éloigne une de l’autre tranquillement, et je dois dire que ça me fait peur.
- Ça me fait peur aussi mais je me dis que notre amitié est plus forte que tous les obstacles de la vie. Tu le sait que je tient a toi et j’aime passé du temps avec toi. Mais je trouve que notre amitié est assez solide pour faire chacune nos choix chacune de notre côté. Tu sais penser juste à soi, on le mérite bien je trouve.
- C’est bien vrai, mais…
- Cocotte, toi il y a quelque chose qui te chicotte l’esprit, je l’ai su tout de suite quand tu m’a téléphoné tout à l’heure.
- Non, non ça va super bien, je te dis.
- Eliza Romano, je sait que tu ment, tu ne fait pas ça à la bonne personne, je te connais trop pour ça.
- C’est juste que……

Pendant ce temps, Aki avait été rejoindre Lauri chez lui, question de jaser un peu.

-Alors, Lauri tu as une idée de se que l’on fait cet été? Des shows où on se repose?
- Bah je ne sais pas vraiment pour le moment, malgré le fait qui faudrait se décider bientôt. Mais j’en ai parlé avec Eero et Pauli, et eux seraient gré de passé l’été off. Question de se reposer comme il faut et de repartir en force un peu à l’automne pas longtemps, et retourner en studio. J’ai déjà quelques bons textes de fait.
- Je ne suis pas contre ça moi. Ça nous permettrait de passer plus de temps avec nos chéries, et de commencer à arranger les choses pour le grand jour.
-C’est pas fou! J’adore passé du temps avec Luane, elle est si douce et toujours remplis de surprises, j’apprends à la découvrir chaque jour. Et je serai prêt à faire ça tous les jours de ma vie.
-Toi, t’es vraiment accro à ce que je vois, tout comme elle qui l’est de toi!
-Quoi tu va me faire accroire que t’es pas accro à Eliza…
-J’ai pas dit ça, je vraiment accro à elle. Mais….
- Mais quoi?
- Elle est bizarre c’est temps-ci avec moi. Elle m’évite souvent ou elle est plus froide avec moi. Mettons que je ne sais plus quoi faire.
-Tu lui en a parler j’espère?
-Oui, mais elle m’a dit que ça va bien, qu’elle à juste un peu le mal du pays.
-Et tu la crois ou pas?
-J’essaie mais je doute que ce soit ça, j’ai vraiment l’impression qu’elle me cache quelque chose.
-Ça ne peut pas être si grave que ça, voyons. Je suis sûr que tu t’inquiètes pour rien. Ça va bien allez.
-M’a te croire parce que c’est plus facile de même pour le moment, mettons. Bon, je vais m’en retourner chez nous, Eliza est sûrement sur le point de revenir. Prends soin de toi là.
- Toi aussi, et s’il y a quoi que soit tu sais ou je reste. A plus là!

Aki retourna chez lui et s’installa devant la télévision en attendant le retour de sa chérie.

Retour de la conversation de Luane et d’Eliza.

- Mais que quoi? Qu’est-ce qu’il se passe? Ça ne va pas bien avec Aki? Mais parle voyons!
- Ça va super bien, c’est un amour! Ce n’est pas ça…
- Mais c’est quoi… je ne peux pas deviner, cocotte, même si je le voudrais.

Mais Eliza ne pouvait retenir ses larmes, elle était émotive encore une fois. Elle ne pouvait plus garder cela pour elle, ça commençait à devenir malsain. Luane prit Eliza dans ses bras et la serra très fort pendant un moment.

- Tu t’ennuies du Québec, c’est ça?
- Oui, un peu mais rien de grave. Mais c’est ce que j’ai dit à Aki.
- Hein?
- Bah, il voit bien que je ne vais pas super bien. Et je lui ai dit que je m’ennuyais du pays. Mais je sais bien qu’il ne me croit pas, car il avait l’air sceptique.
- Je le comprend mettons. Mais c’est quoi le problème alors?
- Je ne sais pas mais inconsciemment je m’éloigne de lui ou je suis froide avec sans le vouloir. Je tiens à lui, tu sais.
- Oui je sais ça mais, ce qui m’inquiète c’est que tu agisses comme ça. Sérieux je me demande ce qu’il y a. Tu dis que tu ne sais pas pourquoi, tu agis comme ça mais je sais que c’est faux.
- Tu peux pas comprendre je te dis, c’est comme trop… tu sais … trop.
- Trop quoi! Là arrête de tourner autour du pot et dis moi le, sinon moi je m’en vais.
- JE NE SAIS PAS SI J’AI ENVIE DE PASSER MA VIE AVEC. JE NE SAIS PLUS SI J’AI ENVIE DE ME MARIER AVEC LUI. MAIS JE NE PEUX PAS LUI DIRE ÇA, JE VAIS LUI FAIRE DE LA PEINE. JE NE SAIS JUSTE PLUS OU J’EN SUIS RENDUE, JE SUIS TOUTE MÊLÉE, SI TU SAVAIS.
- Mais voyons ma puce, je croyais que tu étais bien avec lui. Tu as l’air si heureuse quand tu es avec.
- Je le suis mais je ne sais plus si mes sentiments sont assez forts pour passer ma vie avec lui.
- Eliza, écoute moi. Il n’y a rien de sûr dans la vie mais une chose est sûr c’est que lui, il tient vraiment beaucoup à toi et il t’aime énormément.
- Je sais ça et ça ne m’aide pas du tout. Je l’aime vraiment beaucoup comprend moi, mais je doute.
- Dis lui, il a le droit de savoir ce qui se passe, ça le concerne après tout là. C’est pas juste de lui faire subir ça. Explique lui comme tu viens de me le faire, tu sais il devrait te comprendre. Il n’a rien de facile dans la vie et quand quelque chose se passe à l’intérieur de nous c’est toujours mieux de le partager que de le garder pour soi. Surtout quand la personne avec qui tu vis veut passer sa vie avec toi.
- Tu as sûrement raison mais je ne sais pas comment faire.
- Vas-y avec ton cœur et tout devrait bien aller. Allez maintenant file et va lui parler. Et s’il y a quoi que ce soit appelle moi.

Eliza revient en courant à la maison, sans voir qu’Aki l’attendait dans le salon, sans dire quoi que ce soit, et se dirigea vers la salle de bain. Question, de prendre un bain, relaxer et de penser à tout ce qu’elle venait de dire à Luane. Tout ce qu’elle était incapable de dire à Aki de peur de le blesser, ce qu’elle voulait éviter à tout prix. Je dois lui dire, c’est vrai qu’il a le droit de savoir ce qui se passe, mais comment faire pour ne pas le blesser? , se demanda Eliza.
---------------------------------------------------------
CHAPITRE 33

Après avoir pris son bain, Eliza alla se coucher sans rien dire. Aki ne su faire que la suivre. Pendant son sommeil, Eliza fit un rêve vraiment étrange… Quelqu’un est venu lui parler de son problème et en même temps, lui donner des solutions pour le résoudre. Elle ne voyait pas la personne mais l’entendait très clairement dans sa tête!

Le lendemain matin, elle eu une petite surprise de la part de Aki. Il était là, se tenant devant elle avec son petit déjeuner à la main. Quel homme galant se dit-elle! Voilà le moment rêvé pour lui parler. Elle se décida enfin!

- Aki, j’aimerais te parler de quelque chose qui me trouble depuis un petit moment déjà. Ce n’est pas facile à dire alors j’aimerais que tu ne m’interrompes pas pendant que je parle SVP!
- Promis ma jolie! Mais tu m’inquiètes… Qu’est-ce qui se passe pour l’amour du ciel? Allez parle, je t’écoute.

Eliza prit une grande respiration…

- Cela fait déjà quelques semaines que nous sommes arrivés ici en Finlande, que je n’ai pas vu ma famille, passé du temps seule avec Luane. Être seule pour relaxer un soir quand j’en ai envie! Voir un petit coin vert de mon pays… Ça me pèse beaucoup sur la conscience et par le fait même, ça joue sur mon moral. Il y a aussi le fait que ça ne fait pas énormément de temps qu’on se connaît, tu es la prunelle de mes yeux et je crois bien être la tienne aussi mais… Je suis disons… EXTRÈMEMENT craintive à l’idée de me marier. Décider du jour au lendemain de passer le restant de ma vie avec quelqu’un que je connais à peine malgré que je l’affectionne au plus haut point m’effraye. Je t’aime, je t’adore plus que tout mais en même temps j’ai besoin qu’on me rassure constamment pour être certaine que je ne fais pas de gaffe en me mariant avec quelqu’un qui vit aussi loin! Alors je demande que tu sois présent pour moi quand j’en aurai besoin. Que tu m’épauleras et que si j’ai envie de faire un truc avec quelqu’un d’autre que toi, que tu ne seras pas jaloux et que tu me laisseras le faire tout en t’occupant de ton côté! Oufffffffffff c’est dit!!

Eliza se sentit soudainement soulagée car elle venait de cracher le morceau qu’elle gardait en elle depuis un bon moment déjà. Maintenant restait à voir les réactions de Aki…
Aki se mit soudainement à pleurer car il ne s’attendait pas à ce qu’Eliza lui dise ça. Il reprit sur lui et lui répondit!

- Ma douce… Je ne sais vraiment pas quoi dire. Je souhaite de tout cœur passer le restant de mes jours avec toi et je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu te sentes bien. Je n’ai pas l’intention de te faire de mal ni de t’empêcher de voir ta famille, je t’aime trop pour ça. Je ne veux que ton bonheur, que tu sois heureuse. Si tu venais à me quitter, je crois bien que j’en mourrais. Pour le moment, l’important c’est que vous alliez, toi et Luane, passer un bon 2 semaines tranquilles à Montréal, question de se replacer les esprits un peu et de voir votre famille et vos amis. Je suis certain que Lauri comprendra et qu’il laissera partir Luane. Au retour on vous réserve une surprise. On est vendredi alors si vous partiez lundi est-ce que ça vous irait? Je vais me charger de réserver le vol!

Eliza surprise de la réaction joyeuse et spontanée de son amoureux répondit :

- Ouais, sûrement que lundi ça devrait être correct! Tu es certain que ça ne dérange pas?
- Bien sur que non !!! Si ça avait dérangé je te l’aurais pas proposé voyons.
- Tu ne peux pas savoir à quel point je suis contente de t’entendre dire ça!! (elle lui sauta au cou) Vivement mon retour de Montréal pour pouvoir dire que je me suis ennuyée de toi et pouvoir te serrer dans mes bras!

Durant la fin de semaine, les filles firent leur bagage et se préparèrent pour le grand départ. La 1ère semaine de juillet était enfin arrivée alors elles auraient la chance de faire tout plein de trucs et de voir leurs amis. Luane serra très fort Lauri à l’aéroport ainsi que Eliza pour Aki. Les gars les saluèrent les larmes aux yeux en espérant les revoir saines et sauves car elle avaient encore le trac vu le dernier accident!!

L’aller ce passa très bien, les vacances à Montréal également. Elles passèrent du temps avec leur famille et leurs amis. Il était maintenant le temps de revenir à Helsinki car ils avaient décidé de partir en mini voyage au retour des filles. Elles avaient également très hâte de savoir quelle surprise les gars leur réservait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turbulences à Montréal   Aujourd'hui à 8:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Turbulences à Montréal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vieux Billet de la commision des transport de Montréal 1966
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» Annuaires Lovell de Montréal
» Ou trouver du tubbing transparent à Montréal?
» NKOTBSB - Montréal, 5 août 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Littérature-
Sauter vers: